Coronavirus : chômage partiel pour la fédération allemande

Biathlon, ski de fond, Combiné nordique, Saut à ski, Restez chez vous, confinement, Covid-19, Coronavirus, Nordic Story
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

CORONAVIRUS – La Fédération allemande de ski a mis son personnel au chômage partiel. Une mesure qui n’affecte nullement les athlètes.

 

« La Fédération  allemande de ski est économiquement et structurellement solide », a d’abord rassuré le président de la DSV, Dr. Franz Steinle. Cela ne l’empêche pas de subir de plein fouet la crise sanitaire mondiale. « En raison des mesures imposées par les autorités pour lutter contre le coronavirus, nous sommes limités dans nos actions. L’entraînement n’est actuellement pas possible », explique le responsable d’outre-Rhin.

Aussi, afin de préserver les emplois et la santé financière de l’organisation, le chômage partiel a été mis en place.  Il concerne 154 employés à plein temps et il est initialement limité à trois mois.

Contrairement à la plupart des autres associations sportives, qui sont principalement financées par des fonds publics, le budget annuel de DSV est largement couvert par les recettes liées aux partenariats et au marketing.

Les quelque 400 athlètes qui ne reçoivent aucun salaire de la part de la DSV, ne sont pas touchés. 

La DSV représente 950 000 membres répartis dans plus de 20 associations régionales et 4 000 clubs. Cela fait de la fédération l’une des plus grandes organisations sportives d’Allemagne. 

Photo : Nordic Focus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.