Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
Cene Prevc (SLO) - EXPA/JFK/NordicFocus.

Ski nordique

Coronavirus : les Mondiaux d’Oberstdorf ont peur des variants

SKI NORDIQUE – Avec la propagation des variants en Europe, les organisateurs des Mondiaux d’Oberstdorf ont renforcé le protocole sanitaire. Ce qui ne sera pas sans risque pour la compétition.

Ski nordique : un test antigénique tous les deux jours

Jusqu’ici, il était prévu que toutes les personnes participant aux championnats du monde de ski nordique d’Oberstdorf, en Allemagne, devaient passer un test PCR tous les six jours. Samedi, elles ont été informées qu’elles auront aussi droit à des tests antigéniques tous les deux jours.

Ce qui n’est pas sans susciter quelques inquiétudes. L’entraîneur des fondeurs norvégiens, Eirik Myhr Nossum, a ainsi déclaré positif à cinq reprises alors qu’il n’avait pas contracté la malade. Si cela devait se produire durant la compétition, des athlètes pourraient être mis en quarantaine par erreur.

Trois centres ont été installés dans la ville où ont déjà commencé à débarquer les équipes, ainsi qu’un laboratoire d’analyses. En plus de cela, chaque personne devra quotidiennement remplir un formulaire de santé. Celui-ci sera accessible sur une plateforme numérique.

Si les autorités bavaroises ont ainsi renforcé le protocole sanitaire, c’est qu’elles redoutent les mutations du coronavirus. En Allemagne, le variant britannique représente désormais plus de 20% des cas recensés. Il est en voie d’y devenir « dominant », a prévenu mercredi le ministre de la Santé, Jens Spahn.

L'article continue sous la publicité
pub

Depuis des mois, la Bavière n’a pas la réputation de prendre la situation à la légère. C’est « le Land où les mesures pour lutter contre la Covid-19 sont les plus dures », affirmait récemment France Inter. Cafés et bars sont bien évidemment fermés, sauf pour le service à domicile. Le masque est obligatoire dans les transports publics, le stade, les espaces communs des hôtels, les commerces alimentaires ou encore les pharmacies.

C’est dans ce contexte que les championnats du monde de ski nordique se dérouleront du 24 février au 7 mars.

Photo : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub
1 Comment

1 Comment

  1. Gasser

    21/02/2021 at 9 h 52 min

    C’est dommage mais ça donne pas envie.
    Je vois pas l’intérêt de courir en Allemagne, un pays paranoïaque…
    Bref,une saison à vide.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Ski de fond : une chute après la Covid-19 Sergey Ustiugov revient de loin. Jeudi, le Russe a disputé la finale du sprint des...

Ski de fond

Johannes Hoesflot Klaebo est un géant. Le Norvégien devient, à 24 ans, le seul sprinteur à conserver son titre mondial sur deux éditions. Il...

Ski de fond

Le fondeur star de Suède, Oskar Svensson, a bien failli rater son entrée en piste à Oberstdorf.

Ski de fond

Et si, jeudi midi, la Suède décrochait le titre en sprint ? Ses fondeuses se sont en tout très bien comportées lors des qualifications.

Ski de fond

Jeudi matin, les qualifications du sprint classique ont vu Johannes Hoesflot Klaebo et Johanna Hagstroem signer les meilleurs temps. Trois Français participeront aux finales.

Ski de fond

Andrew Musgrave a bien cru qu'il avait eu le coronavirus sans le savoir. Mais le laboratoire chargé des tests à Oberstdorf a admis avoir...

Ski de fond

Tous les matins de cette première semaine des championnats du monde d'Oberstdorf (Allemagne), la jeune fondeuse libanaise Huguette Fakhry, 21 ans, prend la plume...

Ski de fond

Après les qualifications des courses individuelles disputées ce mercredi matin, les championnats du monde de ski de fond d'Oberstdorf (Allemagne) débutent réellement ce jeudi...