Coupe du monde : Aurore Jean et Jean-Marc Gaillard meilleurs français de l’année

Therese Johaug et Martin Sundby sont les grands vainqueurs de la coupe du monde de ski de fond. Mais sont-ils réellement les incontournables champions de cette saison olympique ? Les enseignements d’un bel hiver…

 

Elle le tient enfin son gros globe de cristal. Privé de ce plaisir par sa compatriote Marit Bjoergen ou Justyna Kowalczyck, Therese Johaug termine l’année sur la plus haute marche du podium de la coupe du monde. D’ailleurs, la jolie fondeuse devance de seulement 47 points sa meilleure ennemie au classement général devant deux autres de ses compatriotes Astrid Jacobsen et Heidi Weng. Ce bilan élogieux se poursuit avec la 10e place d’Ingvild Ostberg.

Pour autant, la dauphine de ce classement 2013-2014 restera bien comme la skieuse de l’année, décorée de trois médailles d’or olympiques, comme à Vancouver d’ailleurs. Outre les Norvégiennes, Charlotte Kalla avec deux médailles d’or et une d’argent récoltées en Russie, intègre le gotha mondial de la discipline malgré sa 7e place au général.

Côté Françaises, Aurore Jean pointe logiquement dans le groupe rouge des 30 meilleures mondiales. 28e au final (elle était 16e l’an passé), elle ne pouvait espérer mieux après un hiver fait de hauts et de bas. Anouk Faivre-Picon prend la 44e place finale, devant Coraline Hugue (53e) et la jeune Célia Aymonier (64e) dont le talent précoce ne demande qu’à progresser encore. Collectivement, les Françaises, 4e des Jeux olympiques, ont montré qu’il faudra compter avec elles à l’avenir.

 

Le classement de la coupe du monde dames

 

Indétronable Martin Sundby

 

Chez les hommes, c’est également un Norvégien qui s’impose : Martin Sundby a survolé la saison de coupe du monde. Vainqueur du général avec une avance considérable sur Alexander Legkov et Alex Harvey, bien placé dans le classement du sprint, le médaillé de bronze du skiathlon à Sochi signe une saison complète. Même si l’histoire retiendra plutôt la folle saison du Suisse Dario Cologna. Blessé en début de saison à la cheville, le Grison est arrivé à temps pour défendre son titre olympique de Vancouver. Mieux, bien mieux que ça, il a décroché deux titres olympiques ! Avant de mettre un terme à sa saison à cause de douleur à la cheville. Ne figurant pas dans le top 15 de la coupe du monde, le Suédois Marcus Hellner a aussi marqué cet hiver avec deux breloques à Sochi : or et argent !

Par contre, cet hiver ne fut pas celui de Petter Northug : l’ogre norvégien en méforme à Sochi comme le reste de l’hiver n’a jamais été en mesure de jouer à son meilleur niveau. Il sera forcément revanchard l’année prochaine où les mondiaux sont prévus chez son meilleur ennemi Hellner en Suède, à Falun.

Jean-Marc Gaillard, régulier en classique comme en skate, figure en 14e position et termine meilleur Français de la saison. Comme lui, Maurice Manificat figure dans le groupe rouge (23e de la coupe du monde). Robin Duvillard est, logiquement en cette saison dominée par le style classique, 47e. Baptiste Gros (76e), Cyril Gaillard (81e), Ivan Perrillat-Boiteux (87e), Cyril Miranda (91e), Renaud Jay (94e), Adrien Backscheider (99e), Mathias Wibault (143e), Alexis Jeannerod (151e) et Paul Goalabre (168e) terminent plus loin n’ayant disputé que des sprints ou seulement une ou deux épreuves du circuit.

 

Le classement de la coupe du monde hommes 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.