Cour des comptes : les précisions de la FFS

Suite aux articles de presse commentant le rapport de la Cour des Comptes rendu public en fin de semaine dernière, la Fédération Française de Ski a tenu à apporter certaines observations. Voici l’intégralité de son communiqué de presse :

« Ce dernier rapport fait état d’une situation économique générale qui échappe à la maîtrise de la Fédération Française de Ski. Nulle part dans ce rapport la gestion financière de la FFS n’est mise en cause.

Un premier rapport de plus de cent pages a déjà été rendu début 2014. A l’occasion de ce contrôle, qui ne concernait que la Fédération Française de Ski, la Cour des Comptes n’a émis aucune critique de nature à remettre en cause la gestion financière de la Fédération.

La Fédération conteste donc toute idée de « mauvaise gestion de la FFS » et de « critique (de) la gestion financière de la FFS » présents dans certaines publications.

Enfin, nous nous opposons fermement à la qualification « d’opaque » concernant le financement de la FFS, ce que n’a d’ailleurs jamais relevé la Cour des Comptes, ni dans son rapport de début 2014, ni dans celui publié la semaine dernière. Les comptes de la FFS sont publics, contrôlés, et les sources de financement sont clairement identifiées.

Il est également inexact de prétendre que la Fédération Française de Ski ne représente plus aujourd’hui que le haut-niveau. Si elle ne nie pas le fait que les skieurs français ne sont pas, loin de là, tous licenciés à la FFS, il n’en reste pas moins que la FFS compte plus de 80000 licenciés Loisir. En outre, la Fédération a lancé cette saison un nouveau plan opérationnel destiné au ski loisir.

Enfin, la Fédération tient à préciser qu’elle a toujours entretenu des relations de grande confiance avec ses partenaires, dont le Syndicat National des Moniteurs du Ski Français (ESF) et Domaines Skiables de France (Opérateurs de domaines skiables). Dans le cadre de ces relations et avec le concours de ces partenaires, la Fédération Française de Ski s’est déjà attachée à rechercher de nouvelles sources de financement de nature à garantir le bon fonctionnement de toutes les disciplines olympiques dont elle a la charge, et à soutenir l’action des Comités Régionaux et des Clubs tant pour le ski loisir que pour le ski de compétition. »

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.