Courchevel : les Français font le show

Malgré le temps à Courchevel, le public était au rendez-vous pour cette 25ème édition du Grand Prix d’été en France. Et devant les fans, filles comme garçons ont tout donné pour offrir un beau spectacle.
Ca commence dès le matin avec la compétition féminine et un public réveillé bien que le tremplin soit dans le brouillard… Dès les premières sauteuses, le concours est serré mais la Japonaise Sara Takanashi tire son épingle du jeu avec des sauts à 98m et 97m pour un total de 243.4 points. Même Daniela Iraschko, championne en titre l’an dernier, n’a rien pu faire et s’est contentée de la troisième place avec des sauts à 91.5m et 91m derrière une autre Nippone : Yuki Ito.

La première française est la jeune Julia Clair, 8ème avec des sauts à 91m et 87.5m. Elle confie à notre micro que c’est pourtant “un peu frustrant”, qu’elle est encore “un peu tendue avec cette première de l’été à la maison”. Elle espère surtout faire deux bons sauts en compétition dès l’hiver prochain puisqu’avec ses sauts qu’elle qualifie de “moyens”, elle réalise le top 10. Elle conclut : “il y a moyen de finir devant et le travail commence à payer”.

Derrière elle, la sauteuse de Courchevel Léa Lemare termine à une belle 14ème place. Plus loin, Coline Mattel ne réalise que la 22ème position. L’athlète des Contamines nous explique : “je n’ai pas fait une bonne compétition, je ne suis pas régulière et je n’ai pas sauté à mon meilleur niveau. J’ai envie de bien faire, j’en rajoute et ça ne marche pas.” Océane Avocat-Gros termine 38ème.

 

Chez les hommes, le spectacle est également de haute voltige tout comme le temps, menaçant mais laissant finalement tranquille les hommes volants. Et au petit jeu du suspens, c’est le Japonais Kento Sakuyama qui s’en sort le mieux en première manche avec un saut à 135m proche du record du tremplin. Malheureusement pour lui, Severin Freund vient jouer les trouble-fête en manche finale et remporte le concours avec deux sauts réguliers à 132m et 130.5m pour un total de 247.4points, suffisant face aux 245.8points de Sakuyama. Peter Prevc complète le podium devant Tochimoto et Freitag qui rafle une belle cinquième place pour son anniversaire.

Côté bleu, Vincent Descombes-Sevoie termine au 23ème rang : “c’est bien mais j’espérais faire un peu mieux”, déclare-t-il ensuite. “Je n’ai pas manqué de régularité mais peut-être d’énergie, d’efficacité. Le niveau est très serré et pour faire top 10, il fallait faire deux sauts à 130m, moi je fais 123m et 124m. L’objectif maintenant c’est l’hiver et je pense qu’on a bien travaillé pour.”

Ronan Lamy-Chappuis finit lui à la 26ème position et marque ses premiers points de l’été. Il confie : “depuis le début de l’été j’ai eu du mal à trouver mes repères mais ici mon saut de qualification est bien, le premier en compétition va dans le bon sens. Malheureusement, je manque le bout du tremplin en manche finale mais je suis déjà content d’être en finale, surtout à la maison. Maintenant il va falloir se réveiller et augmenter encore mon niveau pour l’hiver.”

 

En définitive, ce fut une belle journée pour les fans et les curieux et surtout pour l’équipe de France qui augmente encore et toujours son niveau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.