Courchevel : trois Allemands sur le podium

1175611_207738189386234_1820828602_n.jpg

Andreas Wellinger est exceptionnel ! Avec 310,4 points et le plus long saut des deux manches avec 131,5 m, le jeune homme de 17 ans a sauté au diapason de ses compatriotes, Andreas Wank (130 m / 127,5 m; 283,6 points) arrivé en deuxième position et Michael Neumayer (125,5 m / 127 m; 283,3 points).

Andreas Wellinger, qui a accru son avance au lassement général du Grand prix avec la victoire d’aujourd’hui, était heureux et aussi lui-même impressionné par son niveau de performance : « Ça s’est super bien passé pour moi aujourd’hui, je n’ai pas eu les problèmes que j’ai eu hier. Maintenant, nous nous concentrons sur l’hiver, c’est pourquoi nous ne pourrons pas aller au Japon. Je pourrais donc perdre la tête du classement général. »

Andreas Wank arrivé en deuxième position a eu quelques soucis avec le matériel : « Je suis très satisfait aujourd’hui, même si une de mes chaussures a éclaté à l’atterrissage du premier saut. J’ai utilisé une nouvelle paire pour le deuxième saut et, heureusement, cela a fonctionné. » Il confirme que les Allemands, après le Grand Prix de samedi à Einsiedeln (Suisse), n’iront pas en Asie : « Nous avons encore des choses à travailler et l’hiver n’est pas si loin maintenant. Nous avons un hiver olympique devant nous et nous voulons être bien en forme pour l’affronter. »

 

Contre-performance de la France

« C’est historique ! Trois Allemands sur le podium et je suis l’un d’eux. Cela me rend très fier. C’était une grande compétition avec une performance exceptionnelle signée Andreas Wellinger qui était de loin le meilleur aujourd’hui », a confié Michael Neumayer, le troisième mousquetaire. « C’est seulement l’été, mais nous sommes sur la bonne voie », a souligné l’entraîneur Werner Schuster.

Trois sauteurs français ont participé au concours. David Viry et, plus étonnant après sa troisième place par équipes, Nicolas Mayer n’ont pas été qualifiés ce matin. Mais les tricolores n’ont pas passé le cap du premier saut : il en fallait 30 et Ronan Lamy Chappuis se classe 38e, Alexandre Mabboux 40e et Vincent Descombes-Sevoie 48e.

 

> Tous les résultats : cliquez ici.