Dahlmeier en or, Dorin-Habert y a cru

BIATHLON – Championne du monde en titre, Marie Dorin-Habert a manqué de force en toute fin de cette mass-start qu’elle a terminé en 7e position. La reine Laura Dahlmeier décroche une 5e médaille d’or. Tout simplement incroyable.

 

Cette dernière confrontation des championnats du monde d’Hochfilzen a tenu toutes ses promesses. Sous le soleil autrichien, les vedettes du circuit ont répondu présentes après une dizaine de jours de compétition éprouvants. La surprenante Américaine Suzan Dunklee s’est invitée au banquet des géantes.

Auteur d’un 20/20, la compatriote du champion du monde surprise de l’individuel tenait la corde à l’issue du dernier debout mais derrière elle, la reine des mondiaux Laura Dahlmeier ne l’entendait pas de cette oreille. L’Allemande s’offrait sa cinquième médaille d’or grâce à un 20/20, 4,6 sec devant Dunklee. Tout simplement époustouflant.

A 20 sec de l’Allemande, Kaisa Makaraïnen, auteur d’un 19/20, venait coiffer Gabriela Koukalova sur la piste et prenait une belle médaille d’argent.

Marie Dorin-Habert était dans le coup jusqu’au dernier debout avant de sortir une balle au pire moment. La Dauphinoise, 7e du jour, a baissé pavillon sur la piste en toute fin de course. La médaille n’était pas loin. Gregorin et Dzhima s’intercalent tandis que les Italiennes Wierer et Runggaldier prennent les 8e et 9e places.

Anaïs Chevalier prend une honorable 13e place après une balle sortie au premier tir qui a isolé la Dauphinoise sur la piste ensuite. Célia Aymonier, 17e, signe sa meilleure performance en carrière sur une mass-start. Justine Braisaz, 28e du jour, a sorti 9 balles… Trop pour espérer mieux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.