Dario Cologna impatient de courir chez lui à Davos

Le Suisse numéro un mondial attend “sa” coupe du monde avec envie et détermination. Cette étape constitue la dernière répétition générale avec les championnats du monde en Italie, à Val di Fiemme, lieu de la première grande bataille de l’hiver avec le Tour de ski.

Capture-d-ecran-2013-02-12-a-15.14.54.png

Dario Cologna est le grand favori du 15 km de Davos (© Agence Zoom).

 

“Ces jours-ci, je me concentre essentiellement sur la préparation pour la Coupe du monde à domicile de Davos, et mon grand objectif de la saison, les championnats du monde de Val di Fiemme”, explique le Grison sur son site. 

 

“Courir une coupe du monde à deux pas de chez soi est quelque chose de spécial chaque année. Pour moi, les deux concours sur la piste Flüela seront un test important avant les mondiaux. Mon emploi du temps est très axé sur la coupe du monde et j’espère décrocher une place sur le podium.”

 

Ravi de retrouver des visages familiers et amis pour cette préparation à domicile, Dario Cologna s’attend à un énorme soutien du public helvète à son égard et celui de ses compatriotes. “Avec la victoire de la coupe du monde de Sochi il y a deux semaines, et la médaille d’or aux championnats suisses, je suis sur la bonne voie”, écrit-il. 

 

Le Suisse est en grande forme : il sera, avec son meilleur ennemi Petter Northug et les Russes Vyleghzanin et Legkov, l’un des favoris pour de nombreuses épreuves des mondiaux, tout comme Poltoranin sur le fameux 50 km classique de clotûre…

 

En attendant, le coup d’envoi du Davos Nordic sera donné samedi avec la compétition de sprint en technique classique. Les compétitions de course individuelle hommes sur 15 km, puis de course individuelle dames sur 10 km dimanche à Davos font également office de répétition générale avant les mondiaux.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade