Dario Cologna : « Je suis optimisme »

La star suisse vient d’effectuer sa seconde phase de tests à Macolin. Les résultats lui conviennent.

 

Comme chaque année , les skieurs suisses ont l’habitude de se retrouver les premières semaines d’octobre à Macolin pour effectuer des tests de performance.

« Nous faisons ces tests deux fois par an, en mai et en octobre , explique l’entraîneur-chef Guri Hetland Nous combinons les tests avec des séances d’entraînement normales. »

Le numéro un suisse de ski de fond, Dario Cologna, s’est dit satisfait de ses performances sur tapis roulant. « Je suis content de mes résultats. Naturellement, ils ne garantissent pas de bons classements durant l’hiver, mais grâce à de nombreuses données comparatives sur dernières années, je peux voir où je suis », explique le champion sur son site Internet : www.dariocologna.ch .

Est-il possible pour l’un des meilleurs skieurs de fond de la planète de se dépasser ? « Oui, je peux maintenir voire augmenter mon niveau de performance de ces dernières années. Cela me rend optimiste pour la phase finale d’entraînement avant la saison », admet-il.

 

Préparation perturbée pour Jovian Hediger

 

Les sprinteurs ont pris le relais à Macolin. Jovian Hediger, du ski-club de Bex, a fait le déplacement, tout comme il a pu se rendre à Oberstdorf, en Allemagne.  « Nous avons pu profiter de bonnes conditions et je me suis naturellement réjoui de pouvoir reprendre un rythme d’entraînement normal. La saison approche maintenant à grand pas et les camps vont s’enchaîner. »

Les Suisses ont également profité du tunnel réfrigéré d’Oberhof

 

Si le jeune homme semble soulagé, c’est qu’il souffre du genou et de l’épaule : « Mon genou s’est assez vite remis mais m’a quand même coûté une semaine d’inactivité et une autre très limitée (uniquement marche en montagne et gainage). Une fois celui-ci remis, nous avons décidé avec le staff médical qu’il était plus prudent d’aller voir un spécialiste pour mon épaule qui n’allait pas beaucoup mieux. J’ai donc fait un petit aller-retour à Saint-Gall pour une consultation. La bonne nouvelle c’est que rien n’est gravement touché, la mauvaise c’est que mes inflammations ne vont pas se remettre d’aussi tôt. »

Avec ses coéquipiers, il devait rester au centre jusqu’à la fin de cette semaine pour effectuer des séances de musculation et du ski à roulettes dans les montagnes du Jura bernois.

Le 22 octobre, les fondeurs iront à Val Senales. Avant de partir en Scandinavie, l’équipe suisse passera également par Davos.

 

Photos : Swiss-Ski et http://www.jovianhediger.ch

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.