Davos : Cyril Miranda chute en quarts de finale

La 9e place du Jurassien lors des qualifications de la coupe du monde de Davos laissait supposer une belle suite de compétition. Mais le Bois d’Amonier a chuté, figeant la course. C’est donc fini pour lui.

 

downloader-1.php-copie-5.jpeg

Ce matin, le Jurassien Cyril Miranda avait sorti son épingle du jeu. Le sprinter avait enregistré le 9e meilleur temps des qualifications, à 3,07 secondes de l’Italien Federico Pellegrino.

Ce qui n’était pas le cas de Roddy Darragon qui n’obtenait pas son ticket pour les quarts, 35e à 10,08 secondes. Il n’était pourtant pas passé loin.

En quarts de finale, Dario Cologna a remporté avec facilité sa série, en 3:24.0, devant l’Italien Federico Pellegrino. Le Suisse s’était classé 11e le matin.

Emil Joensson a, lui, gagné la deuxième course. Avec fluidité, l’Américain Andrew Newell s’est imposé dans la troisième série.

Cyril Miranda jouait gros dans la quatrième série. En renouant avec ses premiers amours dans ce sprint classique, c’est son ticket pour les Mondiaux du Val di Fiemme qu’il allait chercher.

Mais un incident a figé ses espoirs. Un arrêt collectif après la chute du Bois d’Amonier a laissé partir le chronomètre. Deux fondeurs n’ont pas été piégés et sont partis vers la ligne d’arrivée. Revenir était encore possible, puisque Len Valjas, qui a fait partie des bloqués, est allé chercher une 2e place derrière Alexey Poltoranin. Cyril Miranda finit en 5e position. C’est insuffisant pour poursuivre la compétition.

Christophe Deloche tiendra-t-il compte de la performance du Franc-Comtois lorsqu’il rédigera la liste des partants pour l’Italie ? Réponse très bientôt.

Cinquième série remportée enfin par Eirik Brandsdal devant Devon Kershaw.

 

Photo : Agence Zoom