Vu de Norge aux Jeux #13 : de l’or, de l’argent et du bronze

Olympique

JEUX OLYMPIQUES – Nouveau : durant la quinzaine olympique de Pyeongchang, Nordic Magazine vous propose un rendez-vous quotidien, Vu de Norge spécial JO. Ou quand les Jeux sont vus et décryptés par les médias norvégiens.

 

  • Retour sur… le bronze de Svendsen

A 32 ans et pour ce qui seront sûrement ses derniers Jeux olympiques, Emil Hegle Svendsen repartira non seulement avec l’argent du relais mixte et une potentielle médaille en relais masculin, mais surtout avec le bronze de la mass start.

« J’ai eu du mal à m’endormir tellement j’étais excité après, raconte le biathlète. C’est tellement énorme, jamais je n’aurais cru gagner une médaille ici à Pyeongchang. J’ai eu beaucoup de messages de félicitations et ça fait énormément plaisir, merci. »

biathlon, ski de fond, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une,

Simon Schempp (GER), Martin Fourcade (FRA), Emil Hegle Svendsen (NOR) – Manzoni/NordicFocus.

biathlon, ski de fond, saut à ski, saut, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une, Martin Fourcade, Anais Bescond, Marie Dorin-Habert, Simon Desthieux, relais mixte,

Johannes Thingnes Boe (NOR), Emil Hegle Svendsen (NOR), Tiril Eckhoff (NOR), Marte Olsbu (NOR) – Manzoni/NordicFocus.

Une médaille olympique qui permet aussi au Norvégien de retrouver de la confiance et d’aborder les compétitions suivantes avec un esprit plus positif. « Et puis il le mérite ! Il a toujours été dans l’ombre d’un autre et c’est dommage pour lui car il a vraiment du talent », ajoute Tarjei Bø.

Son frère, Johannes Thingnes Bø, vante lui aussi les mérites de son coéquipier : « il est gentil, travailleur, c’est l’une des meilleures personnes de notre groupe, vraiment. » « Je ne sais pas si je suis l’un des plus grands sportifs norvégiens, dit le biathlète, modeste. Il y a tellement de bons athlètes et moi, je suis juste content de finir ma carrière sur de si belles compétitions. Je n’ai pas l’ambition de devenir une légende, je suis satisfait de tout ce que j’ai vécu, le bon comme le mauvais. »

Les médias et les fans norvégiens n’ont pourtant désormais qu’une envie : que Svendsen continue sa carrière. « Oui, il pourrait avoir le niveau pour continuer un, deux, trois ou même quatre ans, assure Siegfried Mazet, interrogé par la NRK. Mais c’est son choix. »

Pour l’athlète, une chose au moins est certaine : ce sont ses derniers JO. S’il devait continuer, cela n’irait donc pas au-delà de trois ans. « Mais c’est aussi pour ça que c’est tellement satisfaisant d’avoir une médaille sur ma dernière course olympique en individuel », explique Svendsen. La question demeure pourtant : quand prendra-t-il sa retraite ? A la fin de la saison ? Plus tard ? Même le Norvégien s’interroge encore.

 


  •  Des sprinteuses bronzées

Entre déception et bonheur, les cœurs balancent. Déception car Maiken Caspersen Falla et Marit Bjørgen pouvaient naturellement prétendre au titre olympique du team sprint. Bonheur car elles ont tout de même le bronze et cette dernière devient de plus l’athlète olympique la plus médaillée de tous les temps aux Jeux d’hiver avec 14 breloques dont 7 en or, 4 en argent et 3 en bronze. « J’espère qu’elle battra aussi le record de titres détenu par Bjørndalen, dit Falla en riant. Elle le mérite vraiment. » « Je vais essayer, recharger les batteries et tout donner sur le 30km », assure sa coéquipière.

Jessica Diggins (USA), Maiken Caspersen Falla (NOR), Stina Nilsson (SWE) –  Modica/NordicFocus.

Arrivée de nouveau derrière la Suédoise Nilsson, comme en sprint individuel, la Norvégienne Falla fait le point. « J’ai été gênée par Stina Nilsson sur le finish, explique Falla à l’arrivée au micro de la NRK. Ca peut arriver en sprint mais ça m’embête que ce soit lors d’une finale olympique et par équipe en plus. Je n’ai pas pu montrer ce dont j’étais capable, je ne me suis pas fait battre à la régulière. »

L’entraîneur, Roar Hjelmeset, comme son athlète, tente de relativiser : « elle n’a pas eu de carton ou de pénalité alors ça ne devait pas être hors limites mais c’est sur que ça a déstabilisé Maiken», explique-t-il à propos du mouvement parasite de l’adversaire de son athlète. « J’ai eu peur pour nous deux », avoue la Suédoise Nilsson.

Marit Bjoergen (NOR), Maiken Caspersen Falla (NOR), (l-r) – Modica/NordicFocus.

De son côté, Bjørgen est plus magnanime et tient à saluer la prestation des Américaines, championnes : « j’ai été surprise par le rythme de Kikkan Randall mais elle a tellement bien skié aujourd’hui, elle mérite vraiment la médaille, conclut-elle. Les Etats-Unis et la Suède ont mérité d’être devant, elles étaient plus rapides. »

 


  •  De l’or, encore

Chez les hommes, l’histoire est plus belle. Martin Johnsrud Sundby et Johannes Høsflot Klæbo repartent avec la médaille d’or, le 5e titre de l’équipe de fond norvégienne en cette olympiade.

« Est-ce que j’étais nerveux ? » demande Sundby en riant en interview. « Tu l’étais ? Je n’ai pas remarqué du tout, depuis le petit-déjeuner », répond Klæbo en riant lui aussi face aux caméras de la NRK. « C’est peut-être la pire journée de ma vie, ajoute Sundby. Je n’ai jamais été aussi nerveux mais maintenant, c’est juste fabuleux. On va savourer le gâteau ce soir. »

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Martin Johnsrud Sundby (NOR) – Modica/NordicFocus.

« C’est un vrai triomphe tactique », commente Jann Post, journaliste NRK. En effet, en alignant un distanceur et un sprinteur, comme l’équipe de France, la Norvège a fait un choix très intéressant qui paye. Klæbo, grand tacticien, a parfaitement joué son rôle en arrachant la victoire au sprint après que Sundby lui ait passé le relais à chaque fois en très bonne position.

« Le plan de course était parfait », affirme Fredrik Aukland. « Oui, les deux ont fait un boulot fantastique, réagit l’entraîneur de sprint Arild Monsen au micro de TV2. Maintenant, avec autant de médaille, Klæbo devra confirmer sur les années à venir… Mais pour l’instant, tout ce qui importe c’est qu’on a remporté l’or ! »

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

« P*** que c’est bon ! » s’écriait d’ailleurs l’aîné de l’équipe en voyant son coéquipier passer la ligne d’arrivée en tête, concrétisant son rêve en obtenant un titre olympique de plus. « Je suis juste ravi d’avoir réussi à prendre l’or, sourit le jeune fondeur de 21 ans. Moi aussi j’étais stressé, comme Martin alors c’est forcément incroyable. »

Martin Johnsrud Sundby (NOR), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), (l-r) – Modica/NordicFocus.

Samedi, sur le 50km, Sundby tentera d’accrocher sa première médaille d’or individuelle tandis que Klæbo, s’il décide de participer, essaiera de prendre sa 4e médaille sur cette olympiade.

 


  •  Et ailleurs ?

L’alpin norvégien ramène une nouvelle médaille d’argent avec la seconde place de Ragnhild Mowinckel. « Je n’y aurai même pas cru, même dans mes rêves les plus fous, confie l’athlète à l’arrivée. C’est incroyable de réussir ça aux Jeux, il me faut du temps pour y croire mais je suis tellement heureuse. »

En Big Air masculin, le Norvégien Torgeir Bergrem est qualifié pour les finales.

En curling, la Norvège s’impose face à la Suède 7 à 2. Les scandinaves n’iront en revanche pas en demi-finale de hockey sur glace après avoir perdu face aux athlètes olympiques russes 6 à 1.

Enfin, en patinage de vitesse par équipe hommes, les Norvégiens sont allés jusqu’en finale où ils remportent l’or face à la Corée.

La délégation norvégienne, à la fin de cette journée, en est donc à 33 médailles dont 13 en or. Le record de Salt Lake City est enfin atteint et pourrait être dépassé ! En attendant, la Norvège reste la première nation incontestée du tableau des médailles.

 


  •  Hors piste

Demain, relais féminin en biathlon. Gageons que Tiril Eckhoff souffrira moins au tir que lors de cette vidéo filmée pour la chaîne TV NRK.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.