Vu de Norge aux Jeux #6 : passage à vide

Olympique

JEUX OLYMPIQUES – Nouveau : durant la quinzaine olympique de Pyeongchang, Nordic Magazine vous propose un rendez-vous quotidien, Vu de Norge spécial JO. Ou quand les Jeux sont vus et décryptés par les médias norvégiens.

 

  • Retour sur… l’or olympique de Klæbo

Devenu plus jeune champion olympique de ski de fond, Johannes Høsflot Klæbo confirme son statut de petit prince de la discipline en Norvège. Et en tant que tel, le fondeur a eu le droit de rencontrer le prince Håkon, héritier du trône norvégien. « Johannes est extrêmement impressionnant, surtout sur les bosses, il est incroyable », apprécie la tête couronnée.

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag, ski de fond, biathlon, combiné, saut

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

Le prince, fervent supporter des équipes de ski, s’est aussi dit ravi des résultats de son pays qui a empoché 11 médailles en 4 jours : « c’est très agréable d’être ici et les voir performer malgré la pression, c’est encore plus fantastique, déclare-t-il. Il suffit de voir Klæbo, Lundby ou même Krüger, ils sont très jeunes mais ils n’ont pas craqué. Cela nous montre que nous avons de nombreux jeunes talents en Norvège et qu’il est surtout important de prendre du plaisir dans le sport, à tout âge et à tout niveau. »

 

De son côté, à tête reposée, le jeune athlète est revenu sur son chemin vers le titre olympique. « L’année dernière, à Lahti, je n’étais pas satisfait avec le bronze, explique-t-il à la NRK. Je voulais l’or, c’est pour ça que je me battais et je n’ai pas compris ce qui n’avait pas fonctionné. Mais maintenant, j’ai une année d’expérience, j’ai changé, j’ai mûri et c’est ce qui m’a permis d’aller chercher la victoire aux Jeux. »

En 15 mois, Klæbo est passé d’inconnu qui remporte le sprint de Beitostølen à numéro 1 mondial. Une évolution si rapide et si soudaine que même lui se dit impressionné. « Mais j’ai travaillé dur, j’ai aussi eu beaucoup d’aide de toute ma famille, confie le Norvégien. Avec mon grand-père et Arild Monsen, on a réussi à construire quelque chose de beau et de grandiose, on est tous très fiers. »

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) –  Modica/NordicFocus.

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

 


  • Le combiné Riiber manque le coche

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag, ski de fond, biathlon, combiné, saut

Jarl Magnus Riiber (NOR) – Thibaut/NordicFocus.

Seule épreuve nordique du jour, le combiné représentait un réel espoir de médaille pour les Norvégiens qui avaient dans leurs rangs le champion de Sochi Jørgen Graabak, le numéro 2 mondial Jan Schmid et le jeune prodige Jarl Magnus Riiber. Ce dernier, 2e du saut, espérait prendre une médaille mais il en aura été autrement sur la piste de fond et le jeune athlète termine seulement 4e, à 4 secondes du podium.

 

 

« C’est très difficile de voir la médaille si proche, déclare Riiber après la course au micro de la NRK. Je me sentais bien sur les skis mais Frenzel et Watabe étaient plus rapides. »

Mais l’une des choses les plus difficiles est de voir que c’est encore un Allemand qui remporte la mise olympique. « Ce sera encore plus génial de gagner contre eux sur le par équipe, commente Espen Andersen. En plus, on ne sera plus les favoris à la prochaine course et ça nous permettra d’être moins sous pression et mieux réussir, j’attends ça avec impatience. »

Arrivé 10e aujourd’hui, le Norvégien affirme faire un bon début de Jeux malgré la déception de ne pas passer loin de l’exploit en prenant lui aussi une médaille.

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une,

Jan Schmid, BIB31 (NOR) © Thibaut/NordicFocus.

De leur côté, Graabak et Schmid n’ont pas sauté dans de bonnes conditions, brisant leurs espoirs d’aller chercher le titre olympique. « Je n’ai pas non plus très bien sauté, bien sûr je suis un peu enrhumé et je n’ai pas eu un bon vent mais ce n’est pas tout, affirme Schmid. J’espère juste que ça ira mieux la semaine prochaine. » Graabak, lui aussi, attend la compétition sur grand tremplin pour prendre sa revanche et défendre son titre olympique.

 


  • Et ailleurs ?

Pas de slalom dame à cause du vent, pas de biathlon non plus, le nombre d’épreuves de la journée était considérablement réduit.

Les seules compétitions où des Norvégiens étaient engagés sont le 1000m femmes où Ida Njatun a terminé 10e et Hege Bokko 14e ainsi que le curling masculin où les Scandinaves s’inclinent contre le Japon 6 à 4.

 


  •  Hors piste : le secret d’un champion olympique

Quand le cinéma rencontre le ski de fond… Et si la technique inédite du champion olympique Johannes Høsflot Klæbo pouvait s’expliquer ? Et s’il était le Forrest Gump du ski de fond ? La NRK le met en scène pour vous.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.