Débuts délicats pour les combinés à Ruka

COMBINE – La rentrée a été difficile pour Jason Lamy Chappuis, Eric Frenzel ou Johannes Rydzek sur le tremplin de Ruka. Maxime Laheurte (en photo) tire son épingle du jeu.

 

Jason Lamy Chappuis ne s’attendait sans doute pas à une rentrée aussi délicate au tremplin… Le Bois d’Amonier, qui retrouvait le circuit de la coupe du monde, n’a pas trouvé la clé pour briller dans la nuit finlandaise et termine loin des meilleurs. A sac décharge, le tremplin de Ruka est l’un des plus impressionnants du circuit. Au cours d’un concours marqué par des bourrasques et le retour de la neige ensuite, d’autres grands noms se sont faits piéger par ces conditions aléatoires : Eric Frenzel, 30e, Johannes Rydzek, 22e ou Fabian Riessle, 27e…

Très en vue tout au long de l’été, Mario Seidl s’est imposé sur ce premier concours officiel de l’hiver avec un bond respectable à 131 m. L’Autrichien s’élancera avec 4 sec d’avance sur le Norvégien Espen Andersen et 33 sec sur Akito Watabe.

Maxime Laheurte, 12e, est le meilleur Français cet après-midi devant François Braud, 16e et Antoine Gérard, 23e. A 17h, les combinés affronteront la terrible piste de Ruka sur une épreuve de 5 km avant deux individuels de 10 km samedi et dimanche.

 

Photo : Rauschendorfer/NordicFocus

 

Télécharger (PDF, 244KB)


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.