Demain, le semi-marathon des Côtes de l’Orbe met le plaisir à l’honneur

Voici une course où le plaisir se mêle à la convivialité. Gros plan sur un semi-marathon qui marie grain de folie et grains de raisin.

Capture-d-ecran-2013-09-06-a-08.18.06.png

170 hectares, une dizaine d’encaveurs (vignerons professionnels), une coopérative, 22 communes… Le vignoble des Côtes de l’Orbe, dans le canton de Vaud, rivalise d’imagination pour trouver de l’espace aux côtés de vignobles prestigieux comme la Côte ou Lavaux. Et justement, le choix a été fait de jouer la carte grand public et décontraction avec des manifestations populaires qui constituent un formidable outil de promotion.

Le Semi-marathon des Côtes de l’Orbe vivra le 7 septembre prochain sa quatrième édition. Seule course suisse à offrir un petit air de Médoc aux participants. Une épreuve où le chronomètre peut être délaissé au profit de la convivialité des stands qui jalonnent le parcours au cœur du vignoble.

Dégustation des produits du terroir, découverte des spécialités des Côtes de l’Orbe et animations invitent les participants à la fête dans un cadre de toute beauté. Avec des coups d’œil majestueux sur les Alpes et le Jura, la course peut se faire avec des amis en se déguisant.

Au milieu des vignes

Une manifestation où les meilleurs, pour une fois, se mettent au rythme de ceux qui ont plus de peine.

La création de l’épreuve a germé dans la tête de quelques organisateurs au retour d’une participation au Marathon du Médoc. « Certes notre vignoble n’est pas aussi réputé que le Bordelais, mais nous avons des atouts à faire valoir, lance Jean-Daniel Gauthey, vigneron à Arnex. Une telle manifestation permet de mettre en valeur notre région et de mieux faire connaître nos vins. »

« Le Semi des Côtes de l’Orbe » comme disent les habitués se veut une course un brin déjantée. Son premier président, Étienne Roy, rêve d’y retrouver un petit air de marathon du Médoc : « Je savais que participer à cette course était quelque chose de différent. Mais je n’avais jamais imaginé ce que cela pouvait être. Sur les quais de Pauillac, avec les 8 500 coureurs, l’avant course nous prend déjà aux tripes. Le podium de présentation des déguisés nous fait entrer dans un univers magique. ». C’est cet état d’esprit que les organisateurs du semi-marathon des Côtes de l’Orbe veulent offrir aux participants.

Comme au Médoc, le parcours sillonne les vignes sur 21 km avec départ et arrivée à Arnex-sur-Orbe. Il traverse les localités d’Agiez, Montcherand, Valeyres-sous-Rances, Rances et Orbe.

Pour les personnes moins entraînées les organisateurs ont prévu une boucle de 10 km baptisée « Désirée ». De plus, l’épreuve est ouverte aux marcheurs et au nordic-walking avec des départs libres entre 10 et 12 heures. La participation au semi-marathon des Côtes de l’Orbe a toujours progressé. Près de 530 coureurs en 2010 et 830 en 2012.

Pour la quatrième édition, les organisateurs espèrent atteindre la barre des 1 000 participants. Ils misent beaucoup sur le plaisir de l’effort, l’humour dans les déguisements et la saveur des produits du terroir.

Photo : www.vaud-photos.ch 

Plus d’infos :
www.semi-marathon-des-cotes-de-l-orbe.ch