Départ de la plus longue course de ski de fond du monde aujourd’hui

Près de 40 équipes sont au départ, ce vendredi, de la GTJ200, plus longue course de ski au monde. Au programme : un prologue de 15 km cet après-midi et 185 km demain !

 

GTJ200 pour 200 km sur le mythique tracé de la Grande traversée du Jura… en ski de fond. Un défi un peu fou imaginé par Patrick Bohard : «  La Grande traversée du Jura a souvent été réalisée dans l’anonymat durant les années 80-90. Récemment, avec Jean-Pierre Henriet et Laurent Ardito, on a mis en place un challenge GTJ avec GPS pour suivre les skieurs engagés sur les 185 km du parcours. Et puis, à force d’échanger avec les uns et les autres est née l’idée d’organiser une course », explique l’ultra-traileur et fondeur de Villers-le-Lac dans un article paru dans Nordic Magazine n°10.

Pour atteindre la barre symbolique des 200 km, un prologue de 15 km sera disputé au Meix-Musy (25) le vendredi 28 février en marge d’une grande fête du nordique où seront représentées les différentes activités nordiques  : chiens de traîneaux, rennes, raquettes… «  On veut avant tout que cet événement parrainé par Sylvain Guillaume et commenté par le speaker de l’UTMB soit autant sportif que festif  », rappelle l’organisateur.

 

Qui descendra sous la barre des 11h ?

 

Pour cette première édition, 37 équipes de deux fondeurs assistés d’une personne (ravitaillement, fartage…) seront au départ après avoir donné des “garanties physiques suffisantes”  : «  On ne veut pas que ce soit une galère pour certains fondeurs. N’oublions que si les meilleurs mettront 12 heures ou moins, les derniers pourraient mettre le double  !  », ajoute celui qui détient le meilleur temps de la GTJ en classique.

Le tracé de cette première édition… qui pourrait devenir un rendez-vous incontournable.

GTJ200-carte

Le meilleur temps en skate est la propriété de l’équipage Didier Roy et Xavier Thévenard en moins de 11 h le 1er mars dernier. Les deux copains en gardent un souvenir exceptionnel : «  C’était des conditions fantastiques, se souvient Xavier Thévenard. Entre le départ de nuit, le lever de soleil, la brume dans les combes, la neige qui scintille, les paysages fantastiques entre le Meix-Musy et Giron dans l’Ain en passant par le secteur du Mont d’or à Métabief, c’était fabuleux…  »

Entre frères, mari et femmes, copains de club et d’entraînement, les équipes formées affronteront ce week-end des conditions hivernales pour cette première édition que Grégoire Millet pourra finalement disputer (retrouver son entretien à nordicmag.info).« Nous affichons maintenant complet avec 37 équipes au départ dont 4 équipes mixtes et 32 équipes hommes et une équipe féminine. Concernant les conditions nous restons sur l’intégrale GTJ et ses 185km avec un arrêt aux Hopitaux neufs et une reprise à Mouthe 2h plus tard, faute de neige sur cette portion », indique Patrick bohard.

Du côté des favoris, Florence Geymond-Golay et son mari Yves devraient être au rendez-vous, tout comme Marie-Pierre Guilbaud et Nicolas Chouard dans les équipes mixtes qui devront aussi compter sur Sylvie Négro et Bruno Legrand. Chez les hommes, de belles équipes sont au départ avec Yannick Jeannerod – Cyril Michaud-Fidey, Alexandre Rognon – Cédric Verguet, François D’Haene – Sacha Devillaz…

Les premiers arrivés sont attendus vers 16h à Giron.

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.