Des Alpes aux Pyrénées, début d’été bien rempli pour Alexis Jeannerod

L’équipe de France B de ski de fond est en stage à Prémanon. Ces deux dernières semaines ont été bien remplies pour l’un des hommes de Vincent Vittoz au niveau entraînement… Voici des nouvelles d’Alexis Jeannerod.

 

1011974_10201373404197052_487116892_n.jpg

Du 24 au 28 juin dernier, ils étaient en stage à Tignes avec le groupe national B. « Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vu le Glacier de la Grande Motte aussi bien enneigé à cette période, nous avons pu faire du très bon ski avec même quelques séances sous la neige et à la poussette, raconte le Jurassien, que nous avions quitté au golf du Val de Sorne. Les après-midis, nous en avons profité pour faire de la musculation et du dénivelé en course à pied ou en ski-roues sur les pentes du col de l’Iseran. »

 Puis, le Pontissalien a changé de décor. Après les Alpes, les Pyrénées.

« Dès mon retour de Tignes, j’ai tout de suite pris la direction du sud de la France, non pas pour des vacances, mais pour aller m’entraîner dans les Pyrénées Orientales près de Font Romeu. Nous avions programmé cette semaine avec trois camarades biathlètes que je côtoie tous les printemps à la FAC (Bastien Trilles, Rémi Borgeot et Mathieu Legrand). »

Alexis Jeannerod n’était jamais allé sur ce massif en été. Or, assure-t-il, « c’est un terrain de jeux vraiment parfait pour l’entraînement avec des paysages splendides, une multitude de cols, lacs, sentiers, petites routes et une belle piste de ski à roulettes. Sans oublier aussi les terrains de pétanques pour mieux récupérer (ou mieux se fatiguer…) après l’entrainement. »

Lors de son séjour, le Tour de France est passé par le col de Pailhères samedi. Les garçons n’ont pas manqué cela. Des photos sur le site d’Alexis Jeannerod.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade