Des champions suisses inaugurent le Défi du roc

CYCLISME – De nombreux champions suisses de vélo, VTT, ski et course à pied ont participé ce mercredi à l’inauguration du Défi du Roc, autrement dit un chronométrage itinérant sur des cols sur canton de Neuchâtel. La pente de Cornaux a ouvert le bal.

 

Des coureurs à pied, des fondeurs, des cyclistes au départ de la même épreuve ! Sur le modèle de la montée de la Grand Vy qui a rencontré un grand succès populaire l’an passé, Tourisme Neuchâtelois a remis le couvert ce mercredi à Cornaux au pied d’une pente raide de 2,1 km pour presque 200 m de dénivelé. Le principe : réunir des univers sportifs différents et les confronter, via un petit handicap de temps, sur une montée de côte. Ainsi, Laurence Yerly avait une petite avance sur Christophe Pittier, Clyde Engel et Jules Cuenot, le futur et impressionnant vainqueur du jour Pascal Buschs et l’ensemble des cyclistes Florence Darbellay, Jérémy Huguenin, Danilo Wyss et Danilo Mathez… Ces sportifs de renom ont apprécié l’exercice et surtout de se retrouver avec d’autres athlètes : « C’est vraiment génial de croiser les disciplines », se félicitait la vététiste Florence Darbellay ravie d’échanger avec Laurence qu’elle ne voit que très rarement.

Revivre la montée de la Grand Vy :

 

En association avec le comité d’organisation de l’étape neuchâteloise du Tour de Romandie, ce Défi du roc constitue en fait en la mise en place de deux bornes départ/arrivée qui calcule le temps mis pour effectuer le parcours. « Nous différencions plusieurs catégories: hommes, femmes, plus de 80 kg ainsi que plusieurs sports : course à pied, vélo, ski-roues et vélo à assistance électrique pour que chacun puisse se mesurer à la pente. Cet été, et après cette même mise en place sur la Grand Vy, près de 730 ascensions ont réalisées », se réjouit Yann Engel, directeur de Tourisme Neuchâtelois.

 

Bientôt un challenge annuel

 

L’objectif est double pour l’office de tourisme régional : promouvoir d’un point de vue sportif les cols de son territoire tout en valorisant les métairies du secteur, autrement dit les restaurants de montagne qui attendent les courageux au-dessus de chaque bosse. Et pour les pratiquants, ils peuvent comparer leur temps à ceux des pros passés dans le secteur sur le Tour de Romandie par exemple !

Le processus va d’ailleurs s”étoffer dès la saison prochaine avec la création du Neuchallenge qui regroupera des montées de côtes chronométrées dans le canton. Ainsi du 1er avril au 30 octobre, les balises départ/arrivée seront déplacées toues les quatre à six semaines sur différents sites à commencer donc par Cornaux pour finir par la Grand Vy en passant par les liaisons Le Locle – Sommartel, Malvilliers – La Vue des Alpes, ou encore Corcelles – La Tourne…

« Travailler la culture vélo sur notre territoire permet aussi d’ancrer la pratique comme sport santé mais également comme événement via le Tour de Romandie par exemple dont nous espérons organiser le prologue 2019 au coeur de Neuchâtel », appuyait d’ailleurs le directeur de l’épreuve professionnelle Richard Chassot. « C’est un challenge pour tous », confortait Yann Engel.

Il n’y a plus qu’à choisir son mode de transport doux et tester la montée pour tenter d’approcher le record toutes catégories du jeune Pascal Buchs, vainqueur de Sierre-Zinal chez les juniors. Bon courage !

Pour en savoir plus : www.neuchallenge.ch

Le défi en quelques images :


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.