Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Des jeunes skieurs mongols s’entraîneront en Vallée de Joux

SKI DE FOND – 15 jeunes skieurs de Mongolie s’entraîneront à la Vallée de Joux en vue de participer aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2020.

 

De l’alchimie entre le rêve de Pascal Gertsch, médecin généraliste passionné de ski de fond, fan de la Mongolie, et la générosité d’accueil des combiers va naître un projet humain extraordinaire, qui a pour but de faire participer les meilleurs jeunes skieurs de fond mongols au JOJ2020. L’aventure commencera le 13 janvier 2018, avec l’arrivée de 15 d’entre eux à la Vallée de Joux pour un camp d’entraînement de deux semaines.

 

A 71 ans, Pascal Gertsch revient tout juste de son 4e voyage de l’année en Mongolie. Cette fois-ci, son objectif était d’y amener 300 paires de skis nordiques d’occasion, collectées en Suisse, pour redynamiser ce sport historique des hauts plateaux d’Asie. « Jusqu’en 1980, on skiait beaucoup en Mongolie puis cette pratique s’est perdue », relève l’ancien médecin. Mais la Fédération Internationale de Ski (FIS) ainsi que l’Association Olympique Mongole, avec lesquels il collabore, sont bien décidées à faire renaître le ski nordique sur leurs terres. Pour atteindre leur but, ils ont mis l’accent sur la formation de jeunes athlètes. Pascal Gertsch rêvait d’organiser des camps d’entraînements en Europe, en Suède, pensait-il. Mais l’échéance des JOJ2020 lui ouvre la perspective de venir en Suisse, à la Vallée de Joux, afin de préparer une équipe en vue de participer aux olympiades : « Il fallait que les jeunes mongols puissent voir à l’avance comment on s’entraîne ici et se confronter à d’autres sportifs pour être prêt en 2020 ».

L'article continue sous la publicité
pub

15 jours d’aventure humaine

Concrètement, 15 jeunes gens, âgés de 12 à 15 ans, quitteront leur village et leur yourte pour deux semaines d’entraînement sur les pistes de la Vallée de Joux, du 13 au 30 janvier 2018. Ils réitéreront l’expérience en 2019, dans l’espoir de faire partie des 8 skieurs de fond que comptera l’équipe de Mongolie pour les JOJ 2020. « Cette aventure a pu se concrétiser grâce à la générosité de la FIS, de marques horlogères, de Vallée de Joux Tourisme, du Centre Sportif, de la Fondation Paul-Edouard Piguet, de privés et avec la collaboration du Ski-club Vallée de Joux » détail Cédric Paillard, Directeur de Vallée de Joux Tourisme.

Outre le côté purement sportif, le but de ce premier séjour est aussi d’entrer en contact avec de jeunes Combiers de leur âge, à ski ou en participant à des leçons de sport, de dessin ou d’anglais.

Logés au Centre Sportif, entourés de Pascal Gertsch qui voyagera avec eux et rejoints par Nassa et Christelle, leurs traductrices mongoles, ils découvriront la région en mangeant à l’occasion dans des familles ou des restaurants de La Vallée et en liant une relation privilégiée avec leurs parrains, qui leur offriront du matériel de ski de fond neuf. « Le fondement de l’esprit olympique, c’est le partage des connaissances et le mélange des peuples », relève Dominique Rochat, coordinateur local des compétitions des JOJ2020, très impliqué dans l’accueil et le programme d’entraînement de la quinzaine de jeunes athlètes de Mongolie, « l’aventure humaine qui se trame dépasse largement le cadre sportif et rejoint parfaitement ces idéaux olympiques ! Je suis très fier de la générosité et de l’esprit d’ouverture des Combiers, indispensables à cette réalisation ! »

 

Exposition « Mongolie mon amour » à l’Essor

L'article continue sous la publicité
pub

Durant la présence des jeunes skieurs étrangers à la Vallée de Joux, une exposition de photos prises par Pascal Gertsch au cours de ses voyages en Mongolie sera présentée à la galerie d’art de l’Essor.

L’exposition sera ouverte du 21 décembre 2017 au 28 janvier 2018, et son vernissage aura lieu le 19 janvier (à 17h), en présence des jeunes skieurs nordiques mongols.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Parfois en difficulté lors de la dernière saison, la Suédoise Charlotte Kalla a annoncé poursuivre sa carrière avec les Jeux de Pékin en ligne...

Ski de fond

Le Finlandais Ari Luusua a réussi son défi, en skiant durant 15 heures et 17 minutes et en parcourant 255 kilomètres.

Ski de fond

L'hiver n'a pas été celui que l'équipe professionnelle tricolore imaginait. Le coronavirus a bouleversé le calendrier. Mais elle a réussi à atteindre plusieurs de...

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce jeudi, l'hiver du Haut-Savoyard Jean-Marc Gaillard est...

Ski de fond

Pour préparer sa saison olympique, Candide Pralong veut de nouveau s'entraîner comme l'an dernier, c'est-à-dire à part de Swiss-Ski. Il a donc décliné sa...

Ski de fond

18:50. Ebba Andersson avait récemment critiqué la décision de la fédération suédoise de ski de se séparer de son technicien personnel qui était également...

Ski de fond

15:19. Ce mercredi, l’Italien Giuseppe Montello, 28 ans, a annoncé, via un message posté sur Instagram, mettre un terme à sa carrière de biathlète…...