Des Jurassiens à l’UTMB et CCC au profit de Courir pour le Népal

BrunoLadet_CourirNepal.jpg Ce week-end est forcément très attendu par les traileurs du monde entier. C’est à Chamonix que se tient le fameux ultra-trail du Mont-Blanc (UTMB) ainsi que la CCC Courmayeur-Champex-Chamonix, deux des plus belles épreuves de la planète trail. De nombreux coureurs du massif jurassien seront présents outre les cadors Xavier Thévenard et Lucas Humbert dont skinordicmagazine vous a parlé récemment : quelques-uns chausseront (pour de longues heures sans doute) les baskets de trail au profit de l’association Courir pour le Népal.
Bruno Ladet (en photo), membre actif de l’association, répond à nos questions.

Courir pour le Népal sera largement représenté sur le week-end UTMB et CCC à Chamonix. Quel sont les coureurs(ses) du massif jurassien qui se mobilisent pour votre association ?
Arnaud Defurne, Alexandre Alvés, Sam Vernerey, Jean-François Bourgine, Patrick Bohard (notre parrain), et moi sur l’UTMB et Philippe Bourgine sur la CCC vont courir au profit de l’association. On peut citer egalement Xavier Thevenard et Lucas Humbert qui font partie de nos fervents supporters…

Quels sont les objectifs de chacun ?
Patrick Bohard est parmi les favoris, les autres ont estimé pouvoir mettre entre 35 et 40 heures, Philippe devrait mettre moins de 20 heures sur la CCC, il y a tellement de paramètres que c’est assez difficile de calculer finement…

D’après leurs retours, que leur apporte le fait de courir pour une cause humanitaire ?
Tous disent avoir une motivation supplementaire, une approche et une vision différentes du trail en y ayant ajouté cette dimension humaine et humanitaire ; dans les moments difficles, cela nous fait un “point d’accroche” important.

Les internautes peuvent parier sur un athlète et miser une somme d’argent (un euro pour un kilomètre parcouru) qui sera versée à l’association s’il termine l’épreuve. Ce WE chamoniard est-il important en matière de possibles retombées économiques ?
Concernant les paris, nous attendons les retours, il semble que Patrick en ait beaucoup ; d’autres en ont moins car certains proposent de nombreuses courses dans l’année.

Vous même serez au départ de l’UTMB ce vendredi. Que représente le fait de participer à cette grande fête du trail, sur l’une des plus belles épreuves du monde ?
Pour ma part, je serai au départ avec le dossard 380). C’est un rêve que je porte depuis trois ans, depuis mon premier trail, la 6000D à La Plagne. Il faut prendre le temps de forger son corps à ce type d’effort, glaner les points necessaires et avoir la chance d’être tiré au sort… Pour moi, ce sera un aboutissement si je termine, mais d’autres projets m’appelent déjà… Pour me préparer, j’ai fait beaucoup de longues séances au Printemps, de la montagne et du vélo ensuite avec des séances plus courtes et plus rapides en complément.

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes