Didier Roy impérial au Marathon des neiges

Les chutes de neiges n’ont pas trop perturbé les organisateurs du 41e Marathon des Neiges qui, cette année, a pu se dérouler sur le plateau du Grandvaux. Le parcours historique ayant été sacrifié, c’est une boucle de 21 km que les skieurs devaient parcourir à une ou deux reprises selon les distances choisis lors de leur inscription. Le vent est même venu accompagner les précipitations neigeuses lors des courses.

C’est à 9h30 que le départ de l’épreuve en style classique fut donné aux Piards avec une affiche d’un bon niveau. Aux alentours de 10h15, l’ensemble des courses en style libre s’est élancée simultanément à son tour depuis le village des Piards pour une arrivée à Prénovel en passant par le massif de Trémontagne, la descente sur Grande-Rivière puis traversée du village de Chaux des Prés avant le passage du difficile col basculant sur le site d’arrivée.

 

Cyril Miranda en classique

Pendant que les skateurs étaient en course, le pensionnaire de l’Equipe de France Cyril Miranda a dominé son sujet en s‘imposant nettement sur l’épreuve du classique devant les régionaux Antonin Pellegrini, Baptiste Blondeau et Martin Egraz qui se sont disputés au sprint les places du podium.

Côté féminin, la Morberande Julie Paget, jeune pensionnaire du Team départemental du Jura, a largement dominé ses poursuivantes. En style libre, la course du 21 km a vu la nette victoire du Rousseland Nicolas Berthet du Team Elite régional devant le Haut-Savoyard Rémi Borgeot et le pontissalien Théo Pellegrini du Team Skis’cool Garnache. Ensuite, Romain Vandel de Bois d’Amont de retour sur les courses régionales devant le Chapeland Florian Greusard précédant à son tour Matthieu Cassez des Fourgs ancien vainqueur du Marathon et coutumier de venir à Prénovel.

Le classement féminin étant dominé respectivement par les deux skieuses du Team Origin’Haut Elise Nicolas de Bois d’Amont et Anne-Flore Arbez de Lonchaumois. La troisième marche du podium occupée par la Haut-jurassienne Chloé Blanc du Team Skis’Cool.

 

Céline Carrez chez les dames

Sur l’épreuve reine, le Pontissalien Didier Roy a, lui aussi, nettement dominé son sujet en survolant ce millésime 2015 puisqu’il l’emporte en moins de deux heures malgré les conditions du jour. C’est un écart substantiel qui le sépare de ses poursuivants qui n’ont pas démérité et se sont bien battus pour la deuxième place. Le Grandvallier Cédric Bouillet confirme son état de forme en prenant nettement la deuxième place devant le local Eddy Cannelle devançant au sprint un autre grandvallier Nicolas Repeccaud puis Sachaz Devillaz licencié à Argentière et Clément Delavelle sociétaire du club de Damprichard mais résidant aux Piards.

Le classement féminin est très serré au niveau du podium. Céline Carrez de Malbuisson devance d’une trentaine de secondes la toujours jeune Laurence Gindre-Moyse qui précède d’une quinzaine de secondes la vaillante Marie-Pierre Guilbaud, marraine de la présente édition. Ces deux skieuses expérimentées ne sont plus à présenter tant leurs palmarès sont fournis.

Grâce à leurs victoires respectives, Didier Roy s’empare du dossard jaune de leader du challenge régional Ski Tour Montagnes du Jura et Elise Nicolas conserve son dossard rose acquis la semaine dernière à Chapelle des Bois.

Les prochaines échéances arrivent rapidement puisque la semaine prochaine, la plupart des protagonistes du jour prendront les départs des épreuves mythiques du week-end Transjurassienne avec le samedi 7 dédié au style classique (première étape du Nordic Classic Tour) et le dimanche 8 au skating.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.