Dopage : 13 mois de suspension pour Johaug

Une, coupe du monde,, ski de fond, ski, France, montagne, sports d’hiver, Nordic magazine Therese Johaug

L’instance arbitrale du sport norvégien a prononcé vendredi une suspension de 13 mois à l’encontre de Therese Johaug. Cette peine laissera à la fondeuse la possibilité de participer aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en février 2018. Depuis le 18 octobre, elle était privée de compétition à titre conservatoire, après avoir été testée positive au clostébol, un stéroïde anabolisant interdit par l’Agence mondiale antidopage (AMA), lors d’un contrôle inopiné le 16 septembre.

« Je comprends que les règles sur le dopage doivent être sévères », a réagi Johaug dans un communiqué repris par la presse. Elle dit toutefois ressentir « un goût amer d’être suspendue 13 mois pour avoir utilisé un baume pour les lèvres » Elle va réfléchir avec son avocat pour savoir si elle va faire ou pas appel.  L’organisme norvégien de lutte antidopage, l’Agence mondiale antidopage, le Comité international olympique (CIO) et la Fédération internationale de ski (FIS) peuvent aussi contester la décision. Sinon, Therese Johaug pourra reprendre la compétition en novembre prochain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.