Dopage : La Russie exclue des Jeux pour quatre ans

ski de fond, biathlon, ski nordique, dopage, IBU, contrôle, hiver, coupe du monde
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

DOPAGE – L’Agence mondiale de l’antidopage a décidé, ce lundi, d’exclure la Russie des Jeux olympiques pendant quatre ans. Elle manquera donc Tokyo 2020 et Pékin 2022.

 

La sanction est tombée ce lundi matin : l’AMA, agence mondiale de l’antidopage, a exclu des Jeux olympiques la Russie pour une durée de quatre ans. Et ceci, afin de sanctionner le système de dopage étatique mis en place lors des Jeux de Sochi 2014 et la falsification des données de contrôles remise à l’agence !

« La liste complète des recommandations de sanctions du Comité de révision de la conformité a été approuvée à l’unanimité » des douze membres du comité exécutif, a déclaré aux médias un porte-parole de l’AMA à Lausanne. Le Comité de révision de la conformité recommandait notamment l’exclusion du drapeau russe des JO et de tout championnat du monde pendant quatre ans, avec la possible présence de sportifs russes sous drapeau “neutre”.

Les confrères d’Alexander Bolshunov, Alexander Loginov et autre Sergey Ustiugov pourront toutefois prendre part aux Jeux mais sous la bannière olympique, pas sous les couleurs de la Russie, comme ce fut le cas en 2018 à Pyeonchang ! Une condition est imposée aux athlètes : prouver qu’ils ne sont pas impliqués dans le système de dopage qui a prévalu depuis 2010 jusqu’aux Jeux olympiques en Russie. 

Rusada, l’agence russe antidopage, a 21 jours pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport qui, s’il est réellement sollicité, rendra son verdict avec les Jeux de Tokyo 2020…

 

Images : archives

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.