Dopage : la Russie met en garde le CIO

DOPAGE – La Russie fait monter à la pression à moins d’un mois de la décision du CIO au sujet de la participation des athlètes russes aux prochains JO d’hiver.

 

Ne pas jouer l’hymne national russe et écarter les athlètes russes de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang en raison du scandale du dopage organisé causeraient de « graves dommages au mouvement olympique », a rappelé ce mardi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Cette déclaration reprise par l’AFP intervient à quelques semaines de la réunion de  la Commission exécutive du CIO à Lausanne entre le 5 et 7 décembre.

« Il y a deux options: forcer la Russie à participer sous drapeau neutre ou ne pas l’autoriser du tout aux jeux Olympiques. Les deux constituent une humiliation pour le pays », avait déjà indiqué le président russe Vladimir Poutine le 19 octobre dernier.

Rappelons que le CIO vient de sanctionner Alexander Legkov, qui vient de réagir sur Instagram, et Evgeniy Belov.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.