Dopage : les suites du coup de filet de Seefeld

ski de fond, biathlon, ski nordique, dopage, IBU, contrôle, hiver, coupe du monde
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

DOPAGE – Au moins 21 athlètes de huit nations seraient impliqués dans le réseau international de dopage. Le ski de fond ne serait pas le seul sport d’hiver concerné.

 

Le scandale de dopage sanguin qui a éclaté à Seefeld, en Autriche, lors des championnats du monde de ski nordique concernerait au moins 21 athlètes de huit nations.

Mercredi soir, l’AFP indique que le Parquet de Munich avait mis la main sur « 40 à 50 poches de 500 ml de sang ». Un laboratoire clandestin était implanté à Erfurt, en Allemagne.

Rappelons que cinq skieurs de fond avaient été arrêtés lors des Mondiaux, dont l’un pris en flagrant délit de transfusion sanguine.

Le ski de fond n’est pas le seul sport concerné par le réseau dirigé par le docteur allemand Mark Schmidt. L’affaire a ensuite impliqué deux cyclistes, dont l’Autrichien Georg Preidler de la formation Groupama-FDJ.

Lundi, précise encore l’AFP, une cinquième personne a été arrêtée.  Les sportifs ont, eux, été relâchés.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.