Dopage : l’IBU inflige une lourde amende à la fédération russe

BIATHLON – La fédération internationale de biathlon, l’IBU, a infligé une amende de 100 000 euros à la fédération russe pour trois cas de tricherie dans ses rangs.

L’ouverture de la coupe du monde de biathlon se serait sans doute bien passée d’une telle actualité. L’IBU, instance suprême du biathlon, vient en effet d’infliger de 100 000 euros à la RBU, la fédération russe de biathlon pour trois cas de tricherie avérés dans ses rangs.

Les biathlètes Ekaterina Iourieva, Irina Starykh et Alexander Loginov (photo) ont en effet été contrôlés positifs par la patrouille…

Souvenez-vous, les deux premières ont vu l’analyse de leurs échantillons A et B confirmer la présence de produits apparentés à de l’EPO. Résultat : 12 ans de suspension pour Ioureva et 3 pour Starykh, une peine confirmée le 30 juin 2015. Quant à Loginov, il a été suspendu deux ans et n’a pas contesté la peine.

Avec trois athlètes contrôlés cet hiver, la Russie est donc tombée sous le coup du règlement de l’IBU qui condamne cette tricherie généralisée par une lourde amende… En 2009, la RBU s’était déjà acquittée d’une amende de 50 000 euros.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.