Dopage : Therese Johaug et Johannes Klæbo champions des tests

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

DOPAGE – Le média norvégien TV 2 a demandé à plusieurs sportifs le nombre de contrôles antidopages subis au cours de l’année 2019. Les fondeurs Johannes Hoesflot Klæbo et Therese Johaug arrivent en tête du classement avec 20 tests. 

 

Sur la cinquantaine de sportifs visés par TV 2, 20 ont répondu favorablement et livré au média norvégien le nombre de contrôles antidopages qu’ils ont subis en 2019. L’étude de ses chiffres montre que, globalement, les sports individuels d’endurance sont les plus surveillés par les autorités. Les fondeurs Therese Johaug, suspendue par le passé, et Johannes Hoesflot Klæbo ont été contrôlés à 20 reprises, soit quatre fois plus que le hurdler Karsten Warholm et le biathlète Vetle Sjaastad Christiansen. Avec 15 tests, les cyclistes Alexander Kristoff et Carl Fredrik Hagen suivent de près.

Les sports plus techniques comme le saut à ski – six contrôles pour Maren Lundby, un seul pour Robert Johansson – ou collectifs – un test pour le gardien de but de l’équipe nationale de handball Torbjørn Bergerud, deux pour la footballeuse Maren Mjelde – sont beaucoup moins surveillés.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Therese Johaug (NOR) – Thibaut/NordicFocus

 

« Je pense que c’est super d’être testé plusieurs fois dans l’année. Je veux que le sport soit aussi propre que possible, donc je suis très heureuse à chaque fois qu’ils viennent [les contrôleurs] me contrôler à la maison », réagit Therese Johaug sur le site de TV 2.

 

Une méthode pour définir les sports à surveiller de près

Geir Holden, conseiller technique au département des contrôles d’Antidoping Norway (ADNO), explique comment sont les définis particulièrement surveillés. « L’AMA [Agence Mondiale Antidopage, ndlr.] exige que les organisations antidopages nationales effectuent une évaluation des sports. Cinq facteurs principaux sont utilisés : les facteurs physiologiques et financiers, la popularité du sport, les renseignements reçus et les antécédents en matière de dopage. Dans les sports obtenant les scores les plus élevés, les athlètes sont testés plus fréquemment que ceux des sports définis avec un risque de dopage plus faible. »

 

Les sports les plus testés par ADNO en 2019

  • Ski : 418
  • Football : 309
  • Cyclisme : 304
  • Athlétisme : 237
  • Haltérophilie : 175
  • Hockey sur glace : 163
  • Sports américains : 162
  • Parachutisme : 115
  • Handball : 98
  • Natation : 92

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.