Doubs terre de trail : un modèle unique en France

Regroupant une vingtaine d’épreuves se déroulant sur le département du Doubs, l’association Doubs terre de trail réunissait ce samedi soir ses organisateurs, partenaires et parrains au cours d’une soirée conviviale organisée à Montbenoît. L’occasion de faire le point sur 2014 avec le président de cette organisation unique en France, Jean-Michel Roy, qui fait des émules dans l’univers du trail autour des épreuves phares comme le trail des Forts, des Sangliers, du Mont d’or comme des courses plus intimistes qui elles aussi affichent un taux de fréquentation maximal !

 

Jean-Michel Roy, on a le sentiment que votre association a réellement pris son essor en cette année 2014…

Oui ça a bien évolué cette année et on le sent car les gens viennent vers nous désormais. Par exemple, le comité départemental du tourisme nous a contacté et a senti la dynamique du trail. Doubs terre de trail sera beaucoup relayé sur les supports de communication de l’institution car l’intérêt mêlant tourisme et trail est aujourd’hui indéniable. En fait, nous voulons collaborer le plus longtemps possible au sein de l’association et fédérer nos énergies dans le but de promouvoir notre superbe terrain de jeu à travers cette belle discipline qu’est le trail.

 

Doubs terre de trail, un modèle unique en genre, joue-t-il un rôle moteur ou en tout cas d’inspiration dans le monde du trail ?

Je pense que oui dans le sens où on est la seule association de ce type en France. Les stages organisés par notre parrain Patrick Bohard sont les seuls qui affichent complet rapidement. Les partenaires équipementiers nous démarchent aujourd’hui, c’est nouveau pour nous !

A quoi attribuez ce succès si rapide ?

D’une part la communication globale avec une plaquette qui reprend l’ensemble des dates des trails du Doubs, la bonne humeur qu’on dégage et aussi notre savoir-faire en matière d’organisation d’événements. On compte aussi des parrains de renommée comme Xavier Thévenard, Patrick Bohard, Arnaud Perrignon, Nicolas Binet, Manon Mougin, Stéphanie Roy, Sangé Sherpa, Thibaut Baronian… Quand sur un salon, on annonce qu’on est de la région de Bohard ou Thévenard, ça porte dans l’univers du trail. Les gens savent que ces parrains sont des références vu leur palmarès. Et cette notoriété est importante pour nous.

 

Sur le terrain, cette notoriété se traduit par des courses qui affichent guichets fermés !

Oui, c’est le grand tournant de l’année 2014. Depuis cet automne, pour la première fois, on a eu des courses affichant complet comme le trail du Lison avec 700 coureurs à J-10 ! La tendance est générale en France mais encore plus chez nous en matière de remplissage des courses de Doubs terre de trail.

 

En termes de distance et de dénivelé, y a-t-il une course type qui se dégage ?

Oui, c’est grosso modo 35-40 km avec 2 000 m de D+. De plus en plus, chaque course propose des parcours de moins de 10 km à la demande des gens. Ce n’est pas pour faire du remplissage mais répondre à cette demande des locaux. Beaucoup de gens courent mais craignent parfois de s’engager sur un 17-20 km. Peut-être qu’en étant coureur d’ultra, on perd cette notion de difficulté pour le grand public. Du coup, chaque course affiche aujourd’hui 40 à 60 coureurs sur ces petites distances…

 

 

Un argument de plus dans la réussite de votre association ?

Oui, c’est le résultat d’un ensemble. On a aussi une belle dynamique de projets avec l’investissement de personnalités comme Grégoire Millet qui nous propose d’intervenir sur des conférences, Patrick Bohard relaie tout ce qu’on fait également, nous associe à ses stages, à la prochaine GTJ 200…

 

2015 rimera avec projets ?

On intègre deux nouvelles courses avec le trail du Saugeais le 30 août qui proposera des parcours au départ de La Longeville via les rochers du Cerf, les Gras et le trail orientation Vauban qui nous rejoint au calendrier 2015. Ensuite, on espère un gros événement festif à destination du public à l’automne ou au printemps. On réfléchit aussi à la création d’un événement Doubs terre de trail tournant style 24 heures de trail ou autre, en partenariat avec notre chronométreur Yaka Events.

Plus d’infos sur Doubs terre de trail.

 

Quelques photos de la soirée et des trails des Sangliers et du Mont d’or :
[print_gllr id=26354]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.