Emilien Jacquelin… dans La Maille du filet

Il est passionné d’art et de jeux vidéos, et est aussi pisté pour ses histoires de cœur, mais n’y voyez aucun rapport. C’est la nouvelle génération du biathlon, mais aussi le plus jeune de trois frères biathlètes. Ma prise du jour a-t-elle plus appris de ses grands frères pour le biathlon ou pour le reste ? Si la frustration du « gamer » est plus forte que celle du sportif, il garde la tête haute et tout le monde n’a pas les épaules assez larges pour remplir sa veste ! Vous ne voyez pas pourquoi ?... Emilien Jacquelin vous explique tout dans La Maille du filet. 

Il est passionné d’art et de jeux vidéos, et est aussi pisté pour ses histoires de cœur, mais n’y voyez aucun rapport. C’est la nouvelle génération du biathlon, mais aussi le plus jeune de trois frères biathlètes. Ma prise du jour a-t-elle plus appris de ses grands frères pour le biathlon ou pour le reste ? Si la frustration du « gamer » est plus forte que celle du sportif, il garde la tête haute et tout le monde n’a pas les épaules assez larges pour remplir sa veste ! Vous ne voyez pas pourquoi ?… Emilien Jacquelin vous explique tout dans La Maille du filet. 

 

  • Tu as plus de followers sur les réseaux sociaux que beaucoup d’autres champions de ton sport. C’est une question de génération ou tu as quelque chose en plus ?

Non, je pense que c’est une question de génération. On va dire que les personnes de mon âge sont habituées aux réseaux sociaux et peut-être que les « story » que je peux mettre sur Instagram sont un peu plus fun.

  • J’ai lu dans un article que ton plaisir un peu honteux était de manger des ravioles à n’importe quelle heure. C’est pas très honteux ça, tu n’as pas mieux ?

(Rires) C’est vrai que ce n’est pas très honteux parce que j’en suis presque fier. Mais plaisir un peu honteux euh… (il réfléchit) c’est une bonne question ça… peut-être de jouer à la PlayStation ouais ! Ça fait trois jours que je joue presque dix heures par jour ! C’est mon plaisir et c’est la période !

  • Tu es un grand fan d’art. C’est plutôt honteux ou à mettre en avant ?

Non, je ne le mets pas en honteux mais de là à le mettre en avant, ça dépend avec qui tu es ! Pas trop dans le sport ! Dans le groupe (ndlm : dans l’équipe de France de biathlon) je passe un peu pour… pour je ne sais quoi d’ailleurs. Mais oui je trouve ça intéressant, c’est peut-être un plaisir honteux dans le milieu du biathlon. Avant j’avais Jean-Guillaume Béatrix pour en parler ensemble, mais maintenant c’est un peu plus dur !

  • Tu es le dernier né des trois frères Jacquelin qui ont tous fait du biathlon avant toi. Comme les frères Boe ou les Fourcade, c’est toujours le dernier le meilleur ?

(Rires) Pour moi, il faut croire que oui parce que je suis le seul qui ait continué jusqu’à la coupe du monde. Je pense qu’on apprend pas mal de l’expérience de ses aînés. Mais après on va voir, il y a les frères Claude qui vont nous le dire aussi ! Est-ce qu’Emilien va être meilleur que Florent et Fabien ?… Et le débat sera clôt !

  • Tu as plus appris de tes grands frères pour le biathlon ou pour les conneries ?

Plus pour le biathlon, on n’est pas trop conneries ! Plus dans le sérieux et la rigueur du biathlon.

  • Tu parlais de PlayStation au début. C’est plus frustrant de perdre aux jeux vidéos ou en sport ?

Pffff (rires) là je vais me faire taper mais je pense plus dans les jeux vidéos ! Il y a des parties où franchement t’es très très bon et il y a quelqu’un qui te tire dans le dos ! Souvent en biathlon, la faute c’est la tienne, ce n’est pas dû à l’autre ou quoi. C’est pour ça que c’est très frustrant ! Plus éphémère, mais sur le coup ça fait plus mal.

  • Quand on tape ton nom sur Google on trouve en première suggestion « copine » puis « couple » avant d’avoir les résultats ou les réseaux sociaux. Comment expliques-tu cela ? Tu as une grosse actualité de coeur ?

(Rires) Je suis ni en couple, ni… je n’ai pas de copine donc… je ne sais pas pourquoi les gens se renseignent là dessus ! Ce serait intéressant de savoir ça ! (Rires) Ça peut m’intéresser aussi ça, je suis ouvert à toutes les rencontres ! (Rires)

  • D’ailleurs être biathlete c’est bien pour draguer ou tu passes pour un extraterrestre ?

Euh… je pense que maintenant c’est bien pour draguer, jusqu’à ce que tu leur expliques combien de temps tu t’entraînes ! (Rires) Il y a quelques années ça ne claquait pas beaucoup par rapport aux hockeyeurs ou footballeurs. Aujourd’hui être biathlète ça envoie un peu plus. Mais par contre quand tu dis qu’à partir du premier Mai tu peux pas être beaucoup dispo… ça rend les choses plus dures !

  • Tu as gagné les Étoiles du Sport. C’est bien pour la notoriété ?

Pour la notoriété non mais j’étais content de voir que tout en étant au naturel ma manière de faire du sport et de communier avec les autres plaisait aussi à d’autres sportifs. C’était vraiment ça, c’était beaucoup de partage avec des sportifs été comme hiver qui m’ont fait rêver. J’étais avec Marie-Laure comme marraine (ndlm : Marie-Laure Brunet) et on apprend beaucoup de ces personnes là. J’étais tellement émerveillé par tous ces gens là, que ça fait plaisir d’être reconnu et apprécié par ces sportifs.

  • À cette occasion tu as gagné un veste très « kitch » avec des étoiles. Tu l’as déjà ressortie ?

Alors non je ne l’ai jamais ressortie. Je sais qu’il y en a d’autres qui font des soirées avec, mais pour l’anecdote, à la soirée des étoiles le soir même je devais la mettre toute la soirée et je l’ai laissée dans ma chambre ! Ce qui est le plus drôle c’est qu’on passe de veste en veste, et celle qui a gagné la veste après moi faisait 1m50 (rires) ! Enfin non pas 1m50 ce serait trop la dénigrer mais elle doit faire 1m60. Du coup une veste pour un mec de 1m85 passer à une fille de cette taille ça fait une belle différence !

  • Et enfin, tu penses à quoi là tout de suite ?

À reprendre ma partie de jeu vidéo, et là j’ai un problème de touche donc je ne sais pas si ça vient du jeu ou de la manette donc… ça me fait peur !

 

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.