En mal de résultats, Roddy Darragon n’ira pas aux Jeux olympiques de Sochi

Le héros du fond français aux Jeux olympiques de Turin n’ira pas à Sochi. Le sprinteur du Grand Bornand Roddy Darragon ne participera donc pas à sa troisième olympiade.

 

« Je ne serais pas dans la sélection olympique cette année. Mes derniers résultats n’ont pas été assez bons. Il faut dire, je ne vole pas sur les skis en ce début d’hiver. »

C’est en ces quelques mots que Roddy Darragon, vice-champion olympique de sprint libre à Turin, en 2006, annonce sur son site internet qu’il ne participera pas à ses troisièmes Jeux olympiques. « Toutes les courses que je fais sont poussives. Ça manque d’étincelle, de dynamite… », constate-t-il.

Il voit aussi que les années passent : « À quelques jours près, il y a 10 ans, je faisais ma première coupe du monde. C’était un sprint skate, à Nove Mesto Na Moravé en République Tchèque. À l’époque, j’étais un des plus jeunes inscrits. Et une décennie plus tard, j’étais de retour, le week-end dernier, sur ce même stade de Nove Mesto Na Moravé pour un énième sprint skate en coupe du monde. Cette fois, j’étais un des plus vieux et je finis à la 37e place de ce sprint. Pas génial pour fêter les 10 ans. »

Le Bornandin n’ira donc à Sochi mais on le verra sur un circuit cette fin d’hiver : « Pas de JO mais pas de déprime ! Je m’en vais maintenant oublier cette non-sélection sur l’incontournable circuit des longues distances ainsi que l’épique circuit des rondes nocturnes. Et puis j’en profiterai aussi pour honorer quelques invitations à des city-sprints farfelus à travers l’Europe. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.