Envolée nordique : Jonnier-Egraz et Blanc-Macabies brillent à Chapelle-des-Bois

Ce matin, la 38e Envolée nordique a fait le plein de coureurs. Avec 750 équipes, soit 1 500 skieurs, le club de Chapelle-des-Bois enregistre un fameux succès populaire. Côté sportif, Manu Jonnier associé à Martin Egraz fait coup double après sa victoire en 2012, tandis que Perrine Blanc accroche une victoire de prestige à son palmarès avec Pauline Macabies.

 

Pour la deuxième année consécutive, chacun dans une catégorie différente en 2012, Manu Jonnier et Martin Egraz passent la ligne d’arrivée en tête. 

Avec du soleil, de la neige à profusion, du ciel bleu… et 1500 skieurs engagés, la 38e Envolée nordique a fait le plein ce matin à Chapelle-des-Bois. Cette course populaire dont la particularité est qu’elle se déroule par équipe de deux a offert de très belles joutes sportives sur les deux parcours de 25 et 45 km aussi magnifiques que techniques.

Sur la course reine, ce sont les vainqueurs de 2012 qui signent un magnifique doublé.  Manu Jonnier, jeune retraité du circuit mondial et brillant chroniqueur de Nordic magazine, associé à Martin Egraz  de Haut-Jura ski, vainqueur du 45 km mixte avec Aurore Jean l’an passé, ont cette année encore franchi la ligne d’arrivée en tête. Le tandem jurassien n’a d’ailleurs pas laissé planer longtemps le doute concernant l’issue de la course. « On a voulu durcir la course d’entrée de jeu, témoignait, tout heureux de courir avec son idole, Martin Egraz. Au bout de 5 ou 6 km, le trou était fait et on s’est retrouvé devant avec les meilleurs du 25 km. » « On  est allé assez fort jusqu’à La Célestine, vers le Pré Poncet, avant de vraiment profiter, de faire du bon ski sur les terrains où je m’entrainais quand j’étais athlète, ajoutait Manu Jonnier. Je me suis régalé, c’était une superbe journée de ski et je crois bien que Martin en a gardé sous le pied tout le long ! »

Les deux Jurassiens s’imposent devant Grégoire Blondeau et Yohan Sutter : les deux copains ont parfaitement résisté au retour des trois équipes de poursuivants et signent là un bien joli podium. Ce dernier est complété par le tandem Corentin Blanc – Arnaud François. Hervé Ballanche et Guillaume Michet échouent au pied du podium, tout comme les jeunes Théo Pellegrini et Baptiste Blondeau, 5e. La 7e place de cette course est occupée par une équipe prestigieuse : Alexandre Rousselet et Vincent Defrasne, deux copains qui se sont fait plaisir tout au long du tracé.

Une victoire de plus pour Perrine Blanc

Perrine Blanc et Pauline Macabies ont fait la course en tête.

Chez les dames, Perrine Blanc continue sa folle série de victoires sur les longues distances du massif jurassien. Elle ajoute une prestigieuse ligne à son palmarès en remportant l’épreuve aux côtés de la  biathlète Pauline Macabies qui a découvert cette longue distance : « Je me suis vraiment accrochée à certains moments car Perrine a plus l’habitude de ce genre d’effort que moi », témoignait ainsi la sociétaire de l’ES Bessans.

Sur la petite distance de 25 km, les biathlètes ont fait la loi. Simon Desthieux, en stage à Prémanon après les coupes du monde de janvier en Allemagne et avant les mondiaux en République tchèque, s’est imposé avec Antonin Guigonnat, très régulièrement aligné en IBU cup. Les deux locataires du CNSNMM de Prémanon se sont retrouvés aux avants-postes en compagnie de Martin Egraz et Manu Jonnier : « Ils ont imprimé un sacré rythme sur les dix premiers kilomètres, il a fallu s’accrocher, commettait le biathlète de l’Ain qui fait gentiment sa place en équipe de France de biathlon. Ensuite, on a pu les relayer mais c’est allé très vite. » Les deux copains bouclent en effet la distance en moins d’une heure quelques minutes devant les locaux Romain Jacquier – Thomas Théry et François Lacroix – Julien Robert.

Chez les dames, Roxane Lacroix et Claudie Thomas, une fondeuse et une biathlète, ont fait mouche. « C’était dur de suivre Roxane, elle m’a bien motivée », commentait la seconde. « C’est un grand plaisir d’être ici, on n’a pas souvent l’occasion de disputer des longues distances chez nous »,  ajoutait la sociétaire de Bois d’Amont. Elles devancent deux biathlètes : Laure Bosc et Manon Contin, prêtes à revenir l’an prochain pour se mesurer aux 45 km, et la paire Girod – Baverel.

Tous les résultats sont à retrouver sur le site du ski-club Mont Noir dès ce soir.