Et si le massif du Jura recevait les Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver en 2020

Dans trois mois, Lausanne, le canton de Vaud mais aussi Prémanon en France sauront s’ils accueillent ou non les Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver en 2020.

 

La ville de Lausanne et le Canton de Vaud sont candidats pour l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver 2020 (JOJ2020). Lausanne est en compétition avec Brasov (Roumanie). « Ces Jeux  seraient une formidable opportunité pour présenter la Vallée de Joux et sa longue tradition dans les sports nordiques au reste du monde sportif, indiquent Dominique Rochat, président du ski-club de la vallée de Joux et Laurence Rochat, médaillée de bronze aux JO de 2002 et marraine de Nordic Magazine. Et d’ajouter sur le site www.lausanne2020.com : « Ces Jeux seraient également une excellente occasion de renouveler nos infrastructures afin que l’ensemble de la population, notre économie touristique et nos jeunes sportifs puissent en bénéficier ensuite. »

La vallée de Joux serait en effet au cœur de l’événement.  Les compétitions de ski de fond se joueraient au Brassus. L’enjeu pour l’organisation serait alors d’offrir au public le spectacle le plus complet. Des boucles plus courtes, adaptées aux différentes disciplines comme le sprint ou la longue distance, seraient aménagées.

 

Prémanon dans le coup

Laurence Rochat estime également que la perspective des  Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver en 2020 peut générer un véritable enthousiasme : « Cela peut devenir un réel objectif. » Pour les athlètes, les clubs et les bénévoles.

La France est concernée, puisque le stade “Jason lamy Chappuis ”des Tuffes, à Prémanon, accueillera les épreuves de saut et de biathlon. Chaux-Neuve avait été un temps retenu.

 

Lausanne 2020

 

En février dernier,une délégation du comité de candidature est allée observer le travail du comité d’organisation du FOJE 2015 dans le Vorarlberg et au Liechtenstein. Outre Denis Pittet, secrétaire général de la candidature, Virginie Faivre (double championne du monde de ski freestyle et ambassadrice de la candidature) et Héloise Lacroix (consultante) faisaient également partie de la délégation.

 

Face à Brasov

La procédure de candidature a été lancée en juin 2013. En juin 2014, Swiss Olympic a remis officiellement le dossier la candidature de Lausanne. En mars, la candidature vaudoise a répondu en visioconférence à de nouvelles questions du CIO. Des représentants français y ont participé.

Le CIO votera et annoncera la ville hôte des JOJ 2020 le 31 juillet 2015 à Kuala Lumpur en Malaisie. La ville roumaine de Brasov est également en lice.

En jeu : 1 000 athlètes âgés de 15 à 18 ans, dans 7 sports et 15 disciplines, le tout pour 30 médailles distribuées ; un millier de journalistes.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.