Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Coup double pour Benoît Chauvet : victoire aux Saisies… et au marathon ski-tour

Le tout récent vice-champion de France du 30 km classique (c’était ce samedi à Lajoux), Benoît Chauvet a remporté au sprint devant Emilien Buisson la 20e édition de l’Etoile des Saisies dans des conditions météo pour le moins difficiles. 

 

Dans le ciel savoyard des Saisies, il y avait de la neige et du vent. Mais sur les pistes, il y avait une étoile : Benoit Chauvet. Après avoir brillé sur le 30 km classique comptant pour les championnats de France hier samedi, le fondeur de Megève venu en presque voisin, a remporté la 20e édition de l’Etoile des Saisies. Sur les terres de Franck Piccard et de Raphaël Poirée, Benoit Chauvet a fait une belle démonstration de son état de forme étincelant du moment.

Le fondeur de Chamrousse Guillaume Berhault, 3e du jour et du marathon ski-tour.

Le fondeur de Chamrousse Guillaume Berhault, 3e du jour et du marathon ski-tour.

Dès les premiers kilomètres d’une course copieusement enneigée avant (20 cm tombés durant la nuit)  et pendant l’épreuve, Chauvet et Emilien Buisson prenaient les commandes de la course. Imprimant un rythme soutenu, les fondeur du Grand-Bornand emmenait dans ses skis les principaux outsiders du jour à commencer par Benoit Chauvet et ses dauphins au classement du Marathon ski-tour national, Jérémie Millereau et Guillaume Berhault. Dans la longue descente rejoignant la station, le futur vainqueur prenait quelques distances avec ses compagnons d’échappée. Mais dès l’entame du second tour montant sur le plateau de la Palette extrêmement soufflé, le groupe de tête se reformait avec quatre unités, Emilien Buisson s’étant joint au cortège où figuraient Berhault et Pierre Chauvet. Un poil distancé, Jérémie Millereau, 5e, était condamné à oeuvrer seul face aux éléments bien capricieux…

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Buisson a tenté, Chauvet a vaincu… a réussi le coup double

 

Malgré des attaques répétées dans la longue et célèbre rue des Jeux olympiques, au coeur de la station, Emilien Buisson ne parvenait pas à décramponner Benoit Chauvet qui le réglait ensuite au sprint. « Je savais que Benoît avait un meilleur finish donc je voulais tenter ma chance, expliquait le fondeur du Grand-Bornand. Mais j’imaginais aussi qu’il ait laissé des plumes dans le 30 km classique hier ; c’est loupé ! »

Emilien Buisson a tout tenté dans la dernière montée du village.

Emilien Buisson a tout tenté dans la dernière montée du village.

Tout à sa joie après un week-end de folie, Benoît Chauvet savourait son deuxième podium en deux jours. « La course a été difficile mais c’est un grand bonheur de montrer que je suis encore là. Je vieillis certes mais j’ai encore de belles choses à faire sur des skis ! ».

Le podium du jour : Buisson - Chauvet - Berhault.

Le podium du jour : Buisson – Chauvet – Berhault.

Cette victoire offre également, et logiquement, le classement général du marathon ski-tour à Benoît Chauvet devant Jérémie Millereau, 5e aux Saisies, et Guillaume Berhault, 3e du jour qui « aurait aimé grappillé une place sur le podium. »

 

Le top 10 du jour

1- Benoit Chauvet en 1h56

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

2- Emilien Buisson à 0,8 sec

3- Guillaume Berhault à 21 sec

4-Pierre Chauvet à 32,8 sec

5- Jérémie Millereau à 4″21 min

6- Didier Roy à 5″39 min

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

7- Gaétan Breyton à 5″39 min

8- Nicolas Avrillon à 7″18 min

9- Olivier Coupat à 7″18

10- Mathieu Cassez à 7″58

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

21 km : les biathlètes à la fête

Valentin Gaillard a remporté le 21 km devant trois autres biathètes.

Valentin Gaillard a remporté le 21 km devant trois autres biathètes.

Sur le semi-marathon, ce sont des biathlètes qui ont fait le spectacle. Parti pied au plancher avec Benoit Chauvet, Valentin Gaillard a décroché une jolie victoire dans la station savoyarde. Le biathlète-fondeur du Grand-Bornand a terminé avec une petite avance sur Aristide Bègue, biathlète de Font-Romeu, et Clément Dumont, biathlète de Chamonix ! Arnaud Guyon, également biathlète, complète le top ‘ du jour devant Thibault Osterberger.

 

Les résultats

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Ce lundi, les fondeurs suédois ont débuté leur tout premier stage collectif de l'été à Sollefteå (Suède).

Ski de fond

Depuis maintenant près de deux semaines, les membres de l'équipe de France de ski de fond sont en stage à Tignes (Savoie). Album photo.

Ski de fond

L'équipe de Finlande de ski de fond sera habillée, à partir de l'hiver prochain, par Swix.

Ski de fond

Cinquième cambriolage dans la résidence de Paal Golberg Le week-end dernier, Paal Golberg a eu la très désagréable surprise de découvrir que deux de...

Ski de fond

Un course de rollerski s'est déroulée quelques heures seulement après une fusillade qui a fait deux morts et 21 blessés, près d'un bar gay...

Ski nordique

6:44. Samedi, lors de sa 118e assemblée des délégués réunie à La Roche (Suisse), dans le canton de Fribourg, Swiss-Ski a nommé sept nouveaux...

Ski de fond

Vendredi, Iivo Niskanen a participé à la toute première course équestre de sa naissante carrière de jockey.

Saut à ski

14:43. Ce samedi, l’ancien sauteur à ski Adam Malysz a été élu, avec 77 voix sur 80, président de la Fédération polonaise de ski...