Exploit. Xavier Thévenard remporte l’UTMB

Enorme. Le Jurassien Xavier Thévenard a remporté ce matin l’ultratrail du Mont-Blanc (UTMB). Le jeune homme a maîtrisé son sujet de bout en bout, il a résisté aux attaques répétées de ses adversaires espagnols. Il a parcouru les 168 km en 20:34.57. Un temps magnifique.

 

Après la CCC en 2010, Xavier Thévenard a inscrit son nom tout en haut du palmarès de la plus prestigieuse course française. 2300 coureurs avait pris le départ ce vendredi avec pour objectif d’arriver au terme des 168 km de l’épreuve. L’an dernier, le coureur du team Asics avait joué les spectateurs à cause d’une blessure. Sa victoire n’en est que plus remarquable.

En 2013, Xavier Thévenard a déjà gagné la Transju’Trail et le trail du Mont d’or, dans le Doubs, qu’il parraine avec son frère Jean-Marie. Il est également monté sur le podium des 80 km du Marathon du Mont-Blanc. Il a également obtenu une honorable 11e place dans la Transvulcania.

 

Solide tout au long des 168 km

 

Sur les réseaux sociaux, les témoignages n’ont pas manqué pour encourager l’enfant du Plateau de Retord dans les derniers kilomètres. « Xavier Thévenard franchissant la ligne d’arrivée de l’utmb en vainqueur… un doux rêve ! » pour Thomas Lacoste. « Bravo mon Xav’, tu nous fais rêver », pour Thibaut Baronian. « Fabuleux », « énorme », « grosse course »… sont quelques-uns des autres qualificatifs employés. « Allez Xav Thevenard », a encouragé de son côté le leader de l’équipe de France de ski de fond.

Accompagné par tout le staff Asics, des amis comme Thibaut Baronian, Sacha Devillaz, de son frère Jean-Marie inscrit à l’UTMB mais non partant pour cause de blessure à la cuisse qui a perturbé sa préparation, le traileur des Plans d’Hotonnes qui vit aujourd’hui à Jougne, a été solide de bout en bout. Là où certains favoris ont connu des pépins physiques (à l’image de l’abandon de Sébastien Chaigneau malade ou de l’Américain Anton Krupicka embêté par une cheville), le Jurassien a surpris tout son monde en gérant son effort comme un grand de la discipline.

 

L’UTMB, un terrain de jeux à la mesure de son talent

 

Surprenant, y compris pour les spécialistes du trail, Xavier Thévenard paraissait presque frais, quoiqu’un peu marqué, au km 147 à Vallorcine. Laissant derrière lui des légendes du trail comme Miguel Heras, Timothy Olson ou Julien Chorier, il a écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du tral français : « Là oui, je veux aller au bout, je suis plus motivé que jamais », confiait l’athlète Asics.

Avec l’UTMB, ses 168 km et 8500 m de D+, l’ancien biathlète que l’on peut retrouver l’hiver sur les longues distances sous les couleurs des Ski’s Cool semble avoir trouvé un terrain de jeux à la mesure de son exceptionnel talent. Lui qui aime courir au lever du soleil, comme au couher, lui qui adore courir la nuit, qui s’amuse avec les cartes IGN pour découvrir de nouveaux terrains d’entraînement, a combiné toutes ses passions dans l’exigeant tracé du tour du Mont-Blanc. Avec cette victoire historique, le voici tout en haut du Panthéon français de l’ultra-trail !

 

1148930_621777947843401_1013931897_n.jpg

Préparation des ravitaillements la veille de la course.

1240455_622105921143937_675573180_n.jpg

Séance de kiné à moins de deux heures du départ

1280871_622157377805458_712951041_n.jpg

Premier passage aux Houches

1233366_622508351103694_997902180_n.jpg

Ravito de Champex Lac

1176238_622534921101037_42647135_n.jpg

Ravito de Trient

5953_622535467767649_1007948663_n.jpg

A 20 km de l’arrivée

Capture-d-ecran-2013-08-31-a-10.40.08.png

Au dernier ravitaillement de Vallorcine avec son équipe : « Je vais aller au bout cette fois »

1187019_10200543126397011_1577389341_n.jpg

Xavier Thévenard et le drapeau Made in Jura

 

Photos : Team Asics trail

Retrouvez Xavier Thévenard sur la Transju’Trail :

et le trail du Mont d’Or :


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade