Falun en plein chantier prépare les championnats du monde de 2015

Capture-d-ecran-2012-09-15-a-08.57.38.png

En 2015, les championnats du monde se dérouleront à Falun. D’importants travaux ont été engagés. Pendant l’été, le chantier a porté sur les équipements de base comme l’électricité, l’eau et le chauffage pour les installations de saut à ski. Les tremplins sont également remodelés. Les pistes d’atterrissage sont, elles, adaptées aux exigences modernes. Tout devra être opérationnel d’ici l’été 2013.

Dans le même temps, une tranche porte sur le stade et les pistes de ski de fond.

Les 11 et 12 septembre, des représentants de la FIS ont visité les lieux. « C’est un travail considérable qui a été fait depuis notre dernière visite en avril et les préparatifs vont bon train, a commenté Sarah Lewis, secrétaire générale. Le calendrier est serré, avec aucune marge de manœuvre pour les retards, il est donc nécessaire de rester vigilant. » Le planning intègre des épreuves durant l’hiver 2013/14 et l’été 2014.

Jonny Gahnshag, maire de Falun, s’est voulu rassurant et a déjà anticipé sur l’avenir : « La période critique d’avril a été surmontée et les travaux à Lugnet sont en bonne voie. Je suis confiant et je pense que nous devons nous concentrer maintenant sur le développement régional et le service offert aux entreprises intéressées à utiliser nos installations pour leurs activités ainsi que sur l’implication des enfants et des jeunes dans le ski. »

Gong 2015 a déjà lancé un concours destiné à lui trouver une mascotte, qui remplacera Bubo le grand duc de 1993. Les élèves et les jeunes des clubs sportifs de Suède peuvent participer. Le gagnant sera annoncé lors de la finale de la coupe du monde l’hiver prochain et la mascotte verra le jour au cours de l’été.

L’un des objectifs principaux des championnats du monde de 2015 est d’attirer 200 000 spectateurs, en particulier le long des pistes et au stade de saut en cours de reconstruction. Le stade Lugnet a une capacité de 60 000 personnes par jour. Les ventes de billets pour l’événement devraient être lancés au printemps de 2014.

En mars 2013, les athlètes pourront déjà utiliser ces infrastructures en coupe du monde.

Photo : FIS