Falun – le bronze pour le tacticien Jason Lamy Chappuis

De retour après une coupure d’un mois suite à une blessure au mollet, Jason Lamy Chappuis a décroché une magnifique médaille de bronze dans le concours du petit tremplin. Une troisième place qu’il doit à son sens tactique qui a de nouveau fait mouche. C’est sa quatrième médaille de bronze après les deux breloques de Liberec en 2009 et celle de Val di Fiemme sur le grand tremplin. L’Allemand Johannes Rydzek se couvre d’or devant l’ultra rapide Alessandro Pittin.

 
 
Les pronostics donnaient sans doute un avantage à Eric Frenzel, impressionnant leader de la coupe du monde. Mais Jason Lamy Chappuis a su les déjouer au terme d’une course palpitante.
Dès le deuxième tour de ce 10 km, le solide vainqueur du saut Eric Frenzel était rejoint par le groupe emmené par Jason Lamy Chappuis, Akito et Yoshito Watabe et le compatriote du leader Johannes Rydzek. A mi-course, le tricolore était toujours en tête malgré ses appels répétés à ses compagnons d’échappée pour prendre des relais. Mais derrière ce groupe de six coureurs, le danger venait de l’Italien Alessandro Pittin, survolté sur la piste suédoise. Rydzek et Frenzel restaient cachés dans les skis.

 

RYDZEK Johannes

 

A 4 km de l’arrivée, la tension montait d’un cran avec Pittin revenu à seulement 8 secondes et de nouveau du bluff chez les leaders du jour. L’Italien intégrait le groupe de tête au moment où Rydzek accélérait la cadence sur une neige de printemps brassante qu’affectionne le champion du monde en titre français.

Le tacticien Lamy Chappuis

 

La grande explication finale commençait avec sept coureurs en lice pour les trois médailles à l’entame du dernier tour. Yoshito Watabe et Haavard Klemetsen faisaient l’élastique avec le groupe de tête où s’observaient les cadors. Pittin allumait la première mèche suivi de Rydzek, Akito Watabe et Jason Lamy Chappuis. Fort d’une excellente glisse, le Français restait au contact malgré l’accélération des deux costauds du groupe qui s’envolaient vers un sprint final.

Dans la dernière bosse, Rydzek prenait quelques mètres sur Pittin, suffisants pour décrocher l’or devant le Transalpin, auteur d’une incroyable course. Derrière eux, Jason Lamy Chappuis se battait comme un beau diable pour arracher la médaille de bronze face à son meilleur ennemi des années 2010 Eric Frenzel. Cette magnifique breloque vient de loin et illustre une nouvelle fois la force tactique du Jurassien !

 

LAMY CHAPPUIS Jason

 

“C’est incroyable, je savais que c’était possible mais là c’est une course fantastique, je ne réalise pas”, souriait le nouveau champion du monde Rydzek qui a prouvé qu’un Allemand costaud pouvait en cacher un autre !

Côté tricolore, Sébastien Lacroix signe une belle 11e place dans cette compétition où ses confrères François Braud 13 et Maxime Laheurte 16e ont démontré qu’il faudrait compter sur eux dans le concours par équipes. Pour sa première apparition sur le circuit international, le jeune Vosgien Antoine Gérard signe une très encourageante 35e place !

Le résultat de cet concours petit tremplin

Publication by Frédérique Bastien.
Photos : Agence Zoom

 
 
 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.