Falun – Rune Velta en or

Les sauteurs ont disputé samedi à Falun un concours sur petit tremplin. Le Norvégien Rune Velta a été sacré champion du monde sur petit tremplin au coude à coude avec l’Allemand Severin Freund, médaille d’argent.

 

C’est dans un stade plein à craquer que les sauteurs sont entrés dans le dur à Falun. Les championnats du monde ont débuté avec la prestation féérique de Rune Velta sur petit tremplin : 95,5 m et des notes à rendre jaloux le premier de la classe dès le premier saut. La suite allait encore être plus belle.

Le Norvégien prenait donc la tête de la première manche. Il était suivi par Stefan Kraft (95 m) et Roman Koudelka (93,5 m). Le leader de la coupe du monde, Peter Prevc, restait au contact : 6e place.

 

 

Deux Français en finale

Le Français Ronan Lamy a également réussi un premier saut très prometteur. 89,5 m a été sa distance enregistrée. Le Jurassien a bénéficié de bonnes notes de la part du jury. De quoi occuper la 19e place. Vincent Descombes-Sevoie, lui, a sauté 87 m et s’est positionné en 28e position. Ils ont tous les deux été qualifiés pour la manche finale, de justesse pour le Chamoniard qui « a manqué d’amplitude dans les jambes », selon le commentaire de Jacques Gaillard sur Eurosport. Gregor Schlierenzauer s’est rangé juste derrière le Bois d’Amonier.

Puis, arrivait Simon Ammann, qui revient à la compétition après une mémorable chute lors du tournoi des Quatre Tremplins à Bischofshofen (21e, 88 m).

Les Autrichiens Michael Hayboeck et Thomas Diethart ne figuraient pas non plus dans le top 15. Heureusement que Stefan Kraft est venu redorer le blason de l’équipe.

 

Kaisai et Zyla à la trappe

Par contre, le sauteur de la vallée de Joux, Killian Peier, n’a pas franchi cette première étape, ni le Russe Dimitry Vassiliev, le Japonais Noriaki Kasai ou encore le Polonais Piotr Zyla.

En manche finale, Vincent Descombes-Sevoie a sauté 87,5 m (29e). Ronan Lamy-Chappuis a lui aussi fait 87,5 m (26e). Le Suisse Gregor Deschwanden volait 94 m, de quoi engranger 223 points. Son compatriote redressait la tête, avec 94,5 m (16e), tout comme Kamil Stoch (17e).

 

FREUND Severin,VELTA Rune,KRAFT Stefan

Rune Velta en balle de match

Devant, Anders Bardal — avec 91,5 m — faisait monter la température. Richard Freitag et Taku Takeuchi maintenaient la pression, contrairement à Peter Prevc, leader actuel de la coupe du monde, qui ratait son atterrissage. Roman Koudelka, auteur d’un beau télémark après 93,5 m, faisait encore mieux : il montait provisoirement sur le podium.

 

 

Mais l’Allemand Severin Freund (trois 19,5), médaille d’argent, et Stefan Kraft, médaille de bronze, allaient l’en déloger. Tout en haut, Rune Velta était sacré champion du monde pour 20 cm de mieux  que son poursuivant (95,5 m).

 

 

Dimanche, les sauteurs se retrouvent pour le concours mixte. La France sera représentée par Ronan Lamy-Chappuis, Vincent Descombes-Sevoie, Julia Clair et Léa Lemare.

 

Eurosport Player_Ok

 

Photo : Stanko Gruden/Agence Zoom

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.