Feu vert pour la Transjurassienne en 2013

Sk IvanouWin

Que les 3000 skieurs français et internationaux déjà inscrits à la Transjurassienne se rassurent, l’épreuve aura bien lieu les 9 et 10 février 2013. Suite au dossier préparé par

Trans’Organisation, en collaboration avec le Parc naturel régional du Haut-Jura et le groupe

Tétras Jura, remis en juillet au CNPN, l’instance nationale de la protection de la nature a communiqué sa réponse quant aux parcours de l’épreuve. Hier après-midi, Trans’Organisation et les acteurs impliqués (DREAL, DDT, Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), Jeunesse & Sport, le Parc naturel régional et le Groupe Tétras Jura) se sont donc rendus dans les locaux de la Direction départementale du territoire (DDT) de Lons-le-Saunier, sous la présidence du sous-préfet de Saint-Claude, pour obtenir les détails et les explications quant aux décisions du CNPN.

Le représentant de l’Etat a tenu à féliciter le travail réalisé au printemps et remis en été.

Le feu vert a donc été donné aux organisateurs pour mener à bien leur mission d’organisation de la plus grande course de ski de fond de France.

 Ainsi, le CNPN et les services de l’Etat ont accepté, pour l’édition 2013, le mythique parcours nominal Lamoura/Mouthe et 3 parcours de repli, à savoir : Départ Lamoura avec une arrivée à Mouthe par les Hauts de Mouthe ; Départ Bois d’Amont avec une arrivée à Mouthe, avec passage sur Morbier et le Mont Noir ; Départ Les Molunes, avec une arrivée à Prémanon et la montée de la Combe à la Chèvre.

Trans’Organisation devra cependant fournir un bilan au printemps pour déterminer les parcours des prochaines années.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade