Fillon-Maillet et Fourcade sur le podium à Östersund

BIATHLON – Si Johannes Boe a dominé cet individuel avec la manière, les Français Quentin Fillon-Maillet et Martin Fourcade signent un superbe doublé à Östersund.

 

Quelle entrée en matière pour cette nouvelle saison de coupe du monde de biathlon ! Le combat des chefs a bien eu lieu et c’est Johannes Boe qui a frappé le premier et le plus fort lors de cet individuel d’Östersund. Le Norvégien a assommé le 20 km avec un 20/20 au tir, et le troisième temps de ski. Dauphin de Martin Fourcade sur cette même course d’ouverture de la saison dernière, le petit frère de Tarjei a relégué son premier poursuivant à 2 minutes !

 

Johannes Thingnes Boe (NOR).

Johannes Thingnes Boe (NOR).

Johannes Thingnes Boe (NOR).

 

Et ces poursuivants justement sont… français. Quentin Fillon-Maillet et Martin Fourcade montent sur les deuxième et troisième marches du podium. Un superbe doublé que les bleus sont allés chercher avec leur force respective. Le Jurassien a construit sa course grâce à un 20/20 solide pour prendre cette belle place de dauphin. Malgré des crampes en fin de course, le biathlète du Grandvaux s’est accroché : « Cet individuel fait partie des courses les plus difficiles que j’ai faites… La neige était lente et je me suis battu pour trouver le bon rythme dans le dernier tour », expliquait-il au micro de L’Equipe.

 

Martin Fourcade (FRA).

Simon Desthieux (FRA).

Quentin Fillon-Maillet (FRA).

 

Le Catalan, lui, a capitalisé sur sa (déjà) belle forme sur les skis : meilleur temps du jour et crédité d’un 18/20, le numéro un mondial des six dernières saisons a vu s’envoler la victoire sur son dernier tir. « J’ai mis le résultat avant la manière sur ce tir. Je savais que je jouais une grosse course et j’ai mis plus de vitesse au tir au lieu de rester dans ma bulle et consolider mon tir », expliquait-il en zone mixte au micro de L’Equipe.

Toujours très en jambes, Simon Desthieux a manqué de réussite sur son dernier debout en voyant s’échapper une deuxième balle sur ce 20 km. Il figure toutefois dans un top 15 à belle allure. Simon Fourcade, lui aussi à 18/20, et Jean-Guillaume Béatrix, 16/20, terminent un peu plus loin. Enfin, Emilien Jacquelin, pour son baptême au plus haut-niveau, s’est très bien défendu. Auteur d’un probant 19/20, le biathlète du Vercors en termine tout près du top 30.

Les hommes seront de retour sur le sprint ce samedi en Suède.

 

Photos : Manzoni/NordicFocus

Télécharger (PDF, 637KB)


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.