Fin de carrière pour Martin Bouchet et Bastien Buttin

L’annonce en a été faite après le week-end des championnats de France aux Contamines. Deux membres du team Haute-Savoie Nordic, Martin Bouchet et Bastien Buttin ont décidé de mettre un terme à leur carrière à haut niveau.

 

Champion de France de sprint l’an dernier, vainqueur du mini-Tour national d’Arvieux sur les pistes du Queyras et 2e de la Transju’classic, Bastien Buttin porte les couleurs des Gets. Son palmarès est bien garni : il a par exemple été deux fois champion de France de relais (jeune et junior) ou encore triple champion de France jeune (sprint, distance et combiné).

Le Chamoniard Martin Bouchet, lui, a remporté la Transjurassienne dans sa version 25 km. Dans cet exercice, il récidivait. Entre les deux, il est devenu champion de France de sprint sur ski-roues.

Capture d’écran 2013-04-05 à 06.56.18

Bastien Buttin sur Nordic Magazine TV après la Transju’classic

 

Bastien Buttin, quelles raisons ont motivé votre choix d’arrêt de carrière ?

J’ai décidé de mettre un terme à ma carrière car je savais que je n’allais pas faire ma vie dans le ski.  Je voulais faire autre chose, car cela fait 12 ans que j’en fais et je crois qu’il est temps que je me consacre à mon avenir, tout particulièrement à ma vie professionnelle. 

 

 

Quels sont vos projets désormais ? 

Je voulais déjà passer un CAP pâtisserie avant de faire du ski ; je vais donc m’inscrire au CFA de Groisy pour commencer ma formation dès septembre. Mais ce n’est pas pour autant que je ne continuerai pas à faire quelques courses pour mon plaisir. 

 

 

Je veux rester dans le milieu du ski

 

208457_427649283988144_1423078242_n.jpg 

 

 

Martin Bouchet
à l’Engadine

 

 

Martin Bouchet, quelles raisons ont motivé votre choix d’arrêt de carrière ? 

Plusieurs raisons ont motivé mon choix : je me suis consacré à 100% au ski pour atteindre le meilleur niveau possible et je pense avoir atteint le maximum de mes capacités en volume d’entraînement et certainement en potentiel. 

J’ai eu la chance de partir cet hiver en coupe du monde et j’ai pu m’apercevoir que le niveau était incroyablement élevé et surtout que la densité de coureurs capables d’être devant était énorme ! 

Je me suis toujours entraîné dans le but de courir régulièrement en coupe du monde, et force est de constater que la marche à gravir est encore trop haute. 

Des petits problèmes physiques (notamment aux genoux) me confortent dans mon choix car je ne pense pas pouvoir supporter encore longtemps toutes les charges de travail nécessaires au haut niveau. Et puis… il faut bien que je commence à gagner ma vie ! 


 

Quels sont vos projets ? 

Rester dans le milieu professionnel du ski serait vraiment le top, que ce soit en biathlon ou en fond !  J’ai pu, grâce au comité Mont Blanc (biathlon) être intégré sur deux stages pour seconder les entraîneurs , et cela m’a beaucoup plu. 

Je viens d’obtenir mon BE de ski. Alors si des opportunités dans ce domaine se présentent, je n’hésiterai pas une seconde !  Et puis, je compte bien continuer à m’aligner sur des courses avec d’autres ambitions….