FIS Worldloppet Cup : Aurélie Dabudyk et Candide Pralong sacrés

SKI DE FOND – Le Suisse Candide Pralong succède à son compatriote Toni Livers au classement général de la FIS Wordloppet Cup. De son côté, Aurélie Dabudyk a confirmé qu’elle était la meilleure.

 

 

La saison 2016/17 de la FIS Worldloppet Cup avait débuté avec une mauvaise nouvelle : l’annulation de La Foulée Blanche, la première date de la coupe du monde des courses populaires. Heureusement, les sept autres étapes ont peu se dérouler. Des adaptations ont parfois été nécessaires, comme en France pour La Transjurassienne.

Dès le début de l’hiver, lors de la Dolomitenlauf en Autriche, le Haute-Savoie Nordic Team  a montré qu’il jouerait une nouvelle fois les premiers rôles dans un circuit concurrentiel.  En témoigne la victoire d’Aurélie Dabudyk  et son coéquipier, Ivan Perrillat-Boiteux, qui avaient validé leur préparation estivale programmée par leur entraînement Emilien Buisson.

 

 

Le team Gel Intérim – Rossignol allait toutefois très vite se trouver sur leur chemin dans la quête du dossard rouge. L’un de ses membres suisses, Candide Pralong, allait même se révéler le plus constant dans cette lutte régulière. Certes, il n’a gagné aucune course, mais il a toujours figuré sur le podium ou parmi les premiers concurrents des différentes épreuves. Fort de cette régularité tout au long de la saison, il s’est assuré le globe qui était revenu, l’an dernier, à son compatriote Toni Livers.

Juste derrière lui, on retrouve donc le Bornandin Ivan Perrillat-Boiteux. Au moment de faire l’addition, le Haut-Savoyard paie cher sa 16e place à l’Engadine. Le vainqueur de la Dolomitenlauf a aussi contre lui de n’avoir pas couru la Marcialonga en Italie et la Koenig Ludwig Lauf, en Allemagne.

Au final, le troisième homme n’est autre que Toni Livers. Il n’a aucun podium à son actif, mais des prestations qui lui permettent de figurer dans le top 3.

 

 

Du côté féminin, Aurélie Dabudyk a une nouvelle fois dominé ses adversaires. A trois reprises, elle est allée chercher la victoire. Sa plus mauvaise performance, elle l’a réalisée samedi lors de l’Ugra Skimarathon.  La Suédoise Maria Gräfnings a pu sembler l’inquiéter à quelques reprises avec deux deuxième places, une troisième et un succès. Derrière, on retrouve Rahel Imoberdorf.

Place maintenant au repos pour tous ces athlètes.

 

Classement général (hommes et femmes)

Hommes :
1. Candide Pralong (SUI – Team Rossignol Gel Interim) 292 points
2. Ivan Perrillat-Boiteux (FRA – Equipe Nordique Haute Savoie) 256 points
3. Toni Livers (SUI – Team Rossignol Gel Interim) 235 points

Femmes :
1. Aurelie Dabudyk (FRA – Nordic – Team Haute Savoie) 468 points
2. Maria Gräfnings (SWE – SAS & tg hütten) 436 points
3. Rahel Imoberdorf (SUI – SAS et tg hütten) 340 points

 

 

Télécharger (PDF, 75KB)

Télécharger (PDF, 69KB)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.