Fond : Alex Harvey au centre d’un tourbillon

Nouvel entraîneur, nouveaux farteurs et des skieurs d’essai : l’équipe canadienne de ski de fond vient de subir un mini-tsunami qui fait suite aux mauvais résultats de Sochi.

 

Quand le Canadien Alex Harvey croise un morceau de comté, automatiquement il pense aux fondeurs français Jean-Marc Gaillard et Maurice Manificat. La preuve dans ce tweet :

Alex Harvey

« Ça c’est du bon produit! », lui a répondu ce dernier.
Mais si Alex Harvey fait parler de lui dans la presse québécoise, ce n’est pas pour ses trouvailles au rayon “fromages”. Pour Le Journal de Montréal, le skieur qui a brillé en coupe du monde mais a été discret aux récents JO, serait « au centre d’un remue-ménage ». « La débâcle de l’équipe canadienne de ski de fond à Sochi a provoqué des changements: nouvel entraîneur national, arrivée et départ dans le groupe de farteurs et “skieurs d’essai” attitrés à Alex Harvey », peut-on lire dans le quotidien francophone.

Journal de Montréal

 

 

C’est l’entraîneur norvégien Tor Arne Hetland dont le contrat n’a pas été renouvelé à Swiss-Ski qui a été engagé. Il remplacera Justin Wadsworth, qui œuvrait comme entraîneur-chef. Nos confrères d’outre-Atlantique expliquent les raisons de ce choix : « Spécialiste du sprint, Hetland avait remporté les trois titres individuels les plus convoités de cette discipline individuelle avant de se convertir en entraîneur après sa retraite en 2009 : champion mondial en 2001, champion olympique à Salt Lake City et gagnant du globe de cristal en 2005. »

 

Sans avoir eu le mot final, on a eu notre mot à dire.

 

Alex Harvey et Devon Kershaw, 31 ans, ont eux-mêmes joué les DRH, comme le raconte La Presse : ils ont profité des finales de la coupe du monde, à Falun, « pour courtiser celui qui succède à Justin Wadsworth au poste d’entraîneur-chef. “On lui a demandé ce qu’il faisait pour les quatre prochaines années”, raconte le fondeur québécois à propos du Norvégien Tor Arne Hetland, le nouveau patron de la sélection nationale. »

 

HARVEY Alex

« Sans avoir eu le mot final, on a eu notre mot à dire. On sentait bien, Devon et moi, que Justin ne pourrait plus voyager avec nous autant que dans les dernières années, et nous sommes allés voir Tor Arne pour s’informer de ses projets, pour savoir s’il continuait avec l’équipe de la Suisse ou pas. Nous avons ensuite dit à Ski de fond Canada qu’il serait un bon nom à considérer», a expliqué Alex Harvey, mercredi dernier en marge d’un point de presse à La Vie Sportive, à propos des changements apportés à l’équipe canadienne.

 

Deux skieurs d’essai

Autre nouveauté : le départ du farteur québécois Sasha Bergeron, « motivé par des raisons familiales », a mené à l’embauche d’un Italien qui travaillait pour l’équipe de coupe du monde du Japon. Enfin, « pour lui éviter les problèmes de skis qui l’ont coulé aux Jeux olympiques, deux skieurs d’essai suivront dorénavant Alex Harvey dans les pistes du monde. » Il s’agit de Graham MacLean et  Lee Churchill.

Et le journal Carl Tardif de conclure : après la semaine de vacances qu’il s’offre à Hawaii à compter de jeudi, Alex Harvey reprendra l’entraînement en mai avec la certitude qu’il peut désormais être compétitif du début à la fin de la saison.

 

Tour de ski canadien

Enfin, il est toujours question d’un éventuel Tour de ski qui aurait lieu au Canada, en 2016. La région de Québec organiserait deux étapes – l’une au centre-ville et l’autre au Mont-Sainte-Anne – de cette grande boucle hivernale qui passerait aussi par Gatineau-Ottawa (2 étapes) et Canmore (3). Des pourparlers sont aussi toujours en cours pour la tenue d’une huitième étape, à Montréal.

 

Photos : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.