Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

LAHTI, FINLAND - FEBRUARY 21: Therese Johaug of Norway takes 1st place during the FIS Nordic World Cup Men's and Women's Cross Country Skiathlon on February 21, 2016 in Lahti, Finland. (Photo by Vianney Thibaut/Agence Zoom)

Fond : et de 15 victoires pour Therese Johaug à Lahti

SKI DE FOND – Therese Johaug a dominé le skiathlon de Lahti. La Française Anouk Faivre-Picon se classe 20e. Il s’agit de sa seconde meilleure performance de l’hiver.

 

 

Il y a Therese Johaug, et il y a les autres. Le skiathlon de Lahti n’a pas dérogé à la règle. La Norvégienne a pris ses distances avec ses concurrentes dès le début de l’épreuve. Heidi Weng, sa coéquipière, s’est intercalée entre elle et le groupe des poursuivantes parmi lesquelles figurait la Pontissalienne Anouk Faivre-Picon.

Après un premier tour de piste en classique, la leader de la coupe du monde avait déjà 5 secondes d’avance sur la médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Sochi, le peloton se situant à une vingtaine de secondes.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

La Polonaise Justyna Kowalczyk, Ingvild Flugstad Oestberg et Maiken Caspersen Falla ont jugé qu’elles étaient trop nombreuses dans ce groupe de chasse. Elles ont donc accéléré. La Française a dû travailler pour rester dans le premier wagon. Elle n’en perdit pas moins quelques places qu’il allait falloir reconquérir.

Au moment de partir en skating, alors que le neige tombait désormais à gros flocons et qu’arrivait le brouillard dans le stade de Salpausselkä, les écarts s’étaient encore creusés. Heidi Weng était à 15 secondes de Johaug, Oestberg and Co à 44 secondes, Faivre-Picon à 59 secondes.

 

La bataille pour la troisième place

La course semblait donc déjà jouée. A 9,7 km, en pleine forêt, la star norvégienne avait désormais 34 secondes sur sa compatriote. A elles, les deux premières places du classement. Cela ne faisait plus aucun doute. Restait à savoir qui allait les rejoindre sur le podium.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Anouk Faivre-Picon (Photo : Vianney Thibaut/Agence Zoom)

Anouk Faivre-Picon (Photo : Vianney Thibaut/Agence Zoom)

 

La bonne nouvelle pour le camp français, c’était qu’Anouk Faivre-Picon restait en lice pour un top 15 aux côtés de l’Américaine Jessica Diggins avec laquelle elle s’était entraîné en juin dernier en Nouvelle Zélance, que la Suissesse Nathalie Von Siebenthal pouvait prétendre à un top 5, voire mieux.

Le dernier tour n’empêcha pas Therese Johaug de décrocher sa 15e victoire de l’hiver (40e depuis le début de sa carrière). Comme prévu, Heidi Weng a franchi la ligne d’arrivée plus d’une minute derrière elle. C’est finalement Oestberg qui a gagné le droit d’aller sur la boîte, au détriment de Falla et la Finlandaise Riita-Liisa Roponen.
Podium

Anouk Faivre-Picon a fini à la 20e place, il s’agit de sa seconde meilleure performance de l’hiver après Falun.

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2016/02/2016CC2157RL.pdf »]

Photo : Agence Zoom

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Saut à ski

En février 2023, la coupe du monde masculine de saut à ski ne s'arrêtera finalement pas outre-Atlantique, faute d'argent.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.

Ski de fond

10:23. Dimanche, en rentrant du Blink Festival lors duquel il a notamment terminé troisième de la montée du Lysebotn, le fondeur andorran Irineu Esteve...