Fond : Sundby confirme, Gaillard et Cologna se rassurent

Sundby a encore prouvé qu’il était le fondeur de ce début d’hiver. Le Norvégien a remporté le 10 km au cours duquel Jean-Marc Gaillard a marqué ses premiers points.

 

Deuxième étape du mini-Tour de Lillehammer, les fondeurs ont disputé samedi un 10 km skating. En l’absence de Maurice Manificat, malade, les couleurs tricolores étaient défendues par Jean-Marc Gaillard, Damien Tarantola, Paul Goalabré, Clément Parisse et Robin Duvillard.

Le fondeur de Villard-de-Lans a été rapide dans le sprint de vendredi. C’était de bon augure pour le format du jour. Au premier intermédiaire, sa détermination apparaissait très forte dans le temps réalisé : 2,12 mn après 900 m. A 3,3 km, il pointait encore à la 8e place provisoire (à 10,2 secondes du Finlandais Matti Heikkinen). A mi-course, la piste usait le Français dont on pouvait alors redouter qu’il soit parti trop fort. A 7,2 km, il avait encore reculé dans le classement provisoire. Le déficit atteignait au final une quarantaine de secondes. Au classement, Robin Duvillard occupe le 40e rang.

 

Une prometteuse relève

Pour sa part, Jean-Marc Gaillard avait beaucoup à prouver après les week-ends décevants de Beitostølen et Ruka.  Si le début de la course a été très prometteur, il a perdu un peu de terrain dans la dernière partie. Le skieur du Pays rochois faisait tout de même mieux que Simen Hegstad, Alexey Poltoranin ou encore Lukas Bauer. Au final, il se classe 19e, à 41,6 secondes du vainqueur. Nul doute que ce top 20 portera ses fruits dans le mental du Haut-Savoyard.

Le moustachu Paul Goalabré démarra également en trombe puisqu’il se situait dans les temps de Robin Duvillard. A 2,2 km, le sprinter faisait même mieux, se situant à moins de 7 secondes du Suèdois Calle Halfvarsson. Le sprinter ne faiblissait pas après son premier tour. En tête, il n’avait alors qu’un leitmotiv : tenir la distance. Finalement, il occupe la 46e place, à 1 mn de la tête.

Au début de la course, Damien Tarantola qui avait obtenu son ticket pour la Norvège lors des chronos organisés à Davos, ne déméritait pas. A mi-course, il conservait un bon rythme. 54e à 1,18 mn, la performance du Chamoniard est plus qu’honorable.

Clément Parisse a skié un moment aux côtés de Finn Haagen Krogh, qui allait devenir le nouveau leader du mini-Tour. 79e, a fini à 1,49 mn.

 

Cologna rassuré

Aujourd’hui, le Suisse Dario Cologna s’est rassuré. Il revient progressivement à son niveau (9e à 29,3). Le début de l’hiver a été quelque peu laborieux pour le Grison, victime d’un refroidissement lors de sa préparation. Comme la semaine dernière à Kuusamo, le double champion olympique de Sochi n’a pas passé hier le cap du premier tour lors des sprints. « Je ne suis pas en forme, confiait le Grison de 28 ans à la RTS. J’ai encore besoin d’un certain temps pour revenir. »

N’appréciant guère les longues montées, Petter Northug n’a pas été à son aise dans ce 10 km — il se classe 35e — qui a réussi à Martin Johnsrud Sundby. Paal Goldberg, leader du mini-Tour au moment de s’élancer, n’a pas résisté (12e à 33,7 sec). Les Norvégiens Finn Haahen Krogh et Sjur Roethe complètent le podium.

 

Télécharger (PDF, 280KB)

 

 

Photo : Agence Zoom


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.