Ski de fond : le dopé a été définitivement disqualifié

Le fondeur autrichien Johannes Duerr, qui avait été contrôlé positif à l’érythropoïétine (EPO), a été disqualifiés des épreuves olympiques de Sochi, a annoncé le 9 avril le CIO. La commission disciplinaire du Comité international olympique l’a donc rayé de la 8e place du skiathlon.

Johannes Duerr, troisième du Tour de ski, avait été testé en Autriche le 22 février par le laboratoire de Cologne. Il était en effet retourné dans son pays pour s’entraîner après avoir pris part à la compétition le 9 février. Une fois les résultats connus, sa fédération nationale l’a renvoyé chez lui quelques heures avant le départ du 50 kilomètres départ groupé, soit le 23 février. Il revient maintenant à la fédération internationale de ski (FIS) de prononcer d’éventuelles suspensions.

Sept sportifs ont été contrôlés positif aux Jeux de Sochi, mais l’un deux, le hockeyeurs suédois Nicklas Bäckström, a été blanchi de toute accusation par le CIO qui lui a accordé le droit de recevoir une médaille d’argent au même titre que les autres joueurs de l’équipe suédoise, battue en finale – sans lui – par le Canada.

Le texte intégral de la décision

 

Photo : Vianney Thibaut/Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.