Fond : le programme des équipes nationales avant la première course de l’hiver

A près de 50 jours du début de la saison 2014-2015 de la coupe du monde, les équipes nationales de ski de fond s’entraînent plus que jamais. Le mois d’octobre est généralement synonyme de stages en altitude. Voici un aperçu des différentes destinations des différents athlètes.

 

Allemagne

Fin septembre, les Allemands étaient réunis à Oberhof pour des tests de performance. Pour beaucoup, ce fut une étape importante pour se qualifier pour la première période de coupe du monde. Après quelques jours à la maison, l’équipe se rendra à Ramsau et  dans la station de ski de Val Senales / Schnalstal (Haut Adige).

 

Norvège

Les skieurs norvégiens ont connu une saison d’entraînement chargée avec pour destinations la Norvège, la Suède et l’Italie. Ils ont commencé leur préparation  au Sognfjell en juin, puis les hommes ont pris la direction d’Oslo et Trondheim. En été, les équipes ont été réunies à Alpe di Siusi et Livigno pour un séjour à haute altitude. Il y a deux semaines, les dames ont travaillé à Kvitfjell (Norvège) et les hommes à Frisil (Norvège). Avant de partir en haute altitude dans le Val Senales, en Italie, l’équipe doit s’entraîner à Meråker, dans le comté de Nord-Trøndelag en Norvège. La phase finale de la préparation pour la nouvelle saison aura lieu à Beitostølen avant l’ouverture nationale.

Suède

 

L'équipe de Suède à Ramsau. Photo : Swedish Ski Association

L’équipe de Suède à Ramsau.
Photo : Swedish Ski Association

En Septembre, les équipes suédoises étaient en Europe centrale. Les hommes se sont entraînés à Toblach tandis que les dames séjournaient à Ramsau. Le 13 octobre, ils rejoindront le Val Senales et Livigno. L’équipe restera en Italie jusqu’au 28 octobre et rentrera à la maison et retrouvera la neige de Bruksvallarna du du 10 au 20 novembre.

Etats-Unis

Photo : Facebook de Kikkan Randall

Photo : Facebook de Kikkan Randall

Kikkan Randall et le reste de l’équipe américaine de ski de fond ont choisi Park City pour un camp d’entraînement jusqu’au 19 octobre. L’équipe se déplacera ensuite à Canmore pour le Thunder Frozen du 20 au 28 octobre. L’ultime stage aura lieu à Muonio (Finlande) en novembre avant la première course de Ruka (Finlande).

Canada

Alex Harvey

Les entraîneurs de l’équipe canadienne a changé au printemps. Le Norvégien Tor Arne Hetland a rejoint les hommes, qui se sont principalement entraînés au Canada et dans le Devon Kershaw aux États-Unis. L’équipe doit partir elle aussi pour Park City pour gagner en altitude. Canmore sera la dernière étape avant l’Europe le 17 novembre et Gaellivare (Suède). De son côté, Alex Harvey et son entraîneur personnel, Louis Bouchard, ont établi un programme qui doit mener le fondeur de  Saint-Ferréol-les-Neiges jusqu’aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en 2018. Ainsi, explique nos confrères canadiens de La Presse, « il est prévu qu’Harvey effectuera de 850 à 900 heures d’entraînement durant chacune des deux premières années de ce nouveau cycle olympique. Le volume sera privilégié. Pour les troisième et quatrième années, l’accent sera placé sur la vitesse et l’intensité. Comme la récupération sera alors plus importante, les heures d’entraînement seront réduites annuellement d’une centaine d’heures, pour se situer autour de 750 à 800. »

Suisse

Dario Cologna et ses coéquipiers en plein entraînement  (Photo : Swiss-ski)

Dario Cologna et ses coéquipiers en plein entraînement
(Photo : Swiss-ski)

Dario Cologna et ses coéquipiers ont subi les traditionnels tests annuels à Macolin. Après une semaine à la maison, les Suisses iront à Ramsau, le 19 octobre pour un camp d’entraînement de 10 jours. Ramsau am Dachstein est l’endroit où il faut être en de début d’automne.

 

France

Robin Duvillard

Les Français y sont déjà (quelques photos) et ainsi que la République tchèque. « De belles séances de ski. Beaucoup de monde mais les conditions sont excellentes ! », se félicite le coach tricolore, François Faivre.

Terminons avec cette photo publiée par Maurice Manificat sur son Twitter. Son GPS a enregistré sa trace. Impressionnant !

Maurice Manificat à Ramsau

 

Source : FIS


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.