Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Fondeurs russes : l’étonnante décision de la FIS

SKI DE FOND – Après la disqualification olympique prononcés à l’égard de six fondeurs russes par le CIO, la FIS leur laisse finalement, et pour le moment, la porte ouverte à la coupe du monde.

 

Interdits de Jeux olympiques mais autorisés à concourir sur le circuits de la coupe du monde ! C’est en substance le verdict rendu ce jour par la fédération internationale de ski.

Après la décision de la commission disciplinaire du CIO disqualifiant (pour les Jeux de Sochi et ceux de Pyeongchang ou Pékin) les fondeurs Alexander Legkov, Evgeniy Belov, Julia Ivanova, Evgenia Shapovalova, Alexey Petukhov et Maxim Vylegzhanin début novembre, la FIS devait se prononcer sur sa propre compétence à savoir le circuit de la coupe du monde. Et sa décision ne va pas manquer de faire des vagues…

En effet, suivant les décisions du Tribunal arbitral du sport et en attendant les décisions motivées de la commission disciplinaire du CIO, la FIS joue la carte de l’apaisement. « Les enquêtes supplémentaires menées par la FIS depuis décembre 2016, y compris l’examen des tests antérieurs et les entretiens avec le personnel de soutien, n’ont pas produit suffisamment de preuves pour ouvrir les cas de violation des règles antidopage », peut-on lire dans le communiqué officiel.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Concrètement, pour être en conformité avec le code mondial de l’antidopage et à la veille (au sens propre) du lancement d’une nouvelle saison, les athlètes concernés pourront prendre part aux compétitions de la coupe du monde. « Pour le moment », précise encore le communiqué. Qui ajoute que l’association russe de ski de fond à mis en place un programme antidopage indépendant couvrant tous les athlètes oeuvrant sur le circuit international sauf ceux du groupe cible de la FIS qui eux, sont testés par une agence européenne indépendante.

En somme, la FIS préfère calmer le jeu et assurer ses arrières pour éviter des appels des décisions à venir…

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

En visite ce dimanche à Kiev (Ukraine, Thomas Bach, le patron du CIO, a assuré que le mouvement olympique ne lâchera pas l'Ukraine.

Ski de fond

Les prochains stages de l'équipe de France de ski de fond auront lieu en Norvège, au mois d'août. L'occasion pour les Bleus de remettre...

Ski de fond

Ce dimanche, Matis Leray a remporté la course de 30 kilomètres des Trails de la Vanoise, à Pralognan.

Ski de fond

11:05. Retraitée du monde du ski de fond depuis le printemps, la Norvégienne Therese Johaug n’a pas pour autant complètement arrêté le sport. Grande...

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, Alexandre Pouyé, nouveau coach des fondeuses féminines de l'équipe de France, revient sur le stage de Tignes (Savoie).

Ski nordique

Les championnats du monde 2023 de para sports d'hiver ne seront pas organisés en Suède au début de l'année prochaine.

Ski nordique

Aujourd'hui entraîneur des Italiens, l'Allemand Markus Cramer milite, dans un entretien à la NRK, pour un retour des athlètes russes. Sans eux, il redoute...

Ski de fond

Thibaut Chêne, qui a pris la tête des sprinteurs de l'équipe de France de ski de fond au printemps, fait le bilan du stage...