Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Fond/Pyeongchang : Gleb Retivykh pour une première victoire

SKI DE FOND – Le Russe Gleb Retivykh a remporté le sprint classique pré-olympique de Pyeongchang. Le Français Lucas Chanavat a échoué en demi-finale.

 

 

A Pyeongchang, les Français avait un coup à jouer lors du week-end pré-olympique, les neuf premiers mondiaux ne s’étant pas déplacés en Asie. Trois Poneys avaient d’ailleurs réussi, plus tôt dans la journée, à se qualifier. Dont Baptiste Gros qui a disputé le premier quart de finale du sprint classique. Au coup d’envoi, l’Annécien prenait la pole position. Puis, ce fut ensuite au tour de Sondre Turvoll Fossli de mener le groupe. Quand le Norvégien a accéléré, le tricolore ne lâchait pas prise. En fait, le danger venait de derrière. Le Canadien Len Valjas se tenait en embuscade. Dans la dernière ligne droite, il allait donner toute sa puissance et réussissait à doubler le Haut-Savoyard, finalement troisième. Malheureusement, le chronomètre n’allait pas le repêcher. A noter que le tricolore a hérité d’un carton jaune pour obstruction.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

 
 

Lucas Chanavat entra en scène dans la troisième série. C’est le Canadien Simon Lapointe qui pris les commandes.Le sprinteur du Grand-Bornand restait au contact, skiant derrière Retivykh et Kriukov. Dans la principale bosse, il se positionnait à droite de la piste et parvenait à prendre la deuxième position. Sauf qu’il se retrouvait pris en sandwich entre les deux Russes. Le piège pouvait se refermer sur lui. Mais le jeune homme restait lucide et parvenait à se qualifier.

Absent depuis décembre en raison d’une blessure qui traîne depuis le début de saison, Richard Jouve effectuait son retour en coupe du monde, aux côtés d’Alexander Panzhinskiy qui avait brillé lors des qualifications, et du Suisse Erwan Kaeser. S’il répondait  à toutes les initiatives de ses adversaires, le Russe et l’Américain Andrew Newell finissaient par le lâcher. Le Français n’allaient donc pas figurer en demi-finale, ni le Vaudois qui finissait 5e.

 

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Pour connaître le sort de Lucas Chanavat, il fallut attendre la seconde course. Auparavant, le Russe Andrey Parfenov montrait ses muscles, créant un sérieux écart entre lui et ses adversaires. Surtout, il imposait un rythme élevé qui n’allait pas profiter au Bornandin. Dans sa série, celui-ci se retrouvait face à l’Américain Andrew Newell qui choisissait, avec le Russe Alexander Panzhinskiy, d’ouvrir la trace. Le protégé de Cyril Burdet ne les quittait pas des yeux. Mais, dans la bosse, il était dépassé par Mathias Rundgreen. Sa chute redonnait des chances au Haut-Savoyard. Il lui fallait maintenant se dépêcher. Le chronomètre allait dicter sa loi. Malheureusement, pour 47 centièmes, il échouait.

Trois Russes figuraient dans le dernier carré. Aussi était-il évident qu’ils prennent les choses en main au début de cette finale très ouverte, pourchassés par Sondre Turvoll Fossli. Le Norvégien avait les crocs. Il avait envie de cette victoire et il donna tout ce qu’il pouvait. Insuffisant toutefois pour battre Gleb Retivykh, qui n’avait jamais mieux fait qu’une cinquième place en coupe du monde.

 

 

L'article continue sous la publicité
pub

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2017/02/2017CC3150RL.pdf »]
 

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Ski de fond

L'hiver n'a pas été celui que l'équipe professionnelle tricolore imaginait. Le coronavirus a bouleversé le calendrier. Mais elle a réussi à atteindre plusieurs de...

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce jeudi, l'hiver du Haut-Savoyard Jean-Marc Gaillard est...

Ski de fond

Pour préparer sa saison olympique, Candide Pralong veut de nouveau s'entraîner comme l'an dernier, c'est-à-dire à part de Swiss-Ski. Il a donc décliné sa...

Ski de fond

18:50. Ebba Andersson avait récemment critiqué la décision de la fédération suédoise de ski de se séparer de son technicien personnel qui était également...

Biathlon

16:41. Les dirigeants de l’équipe des États-Unis de biathlon ont dévoilé, ce mercredi, la liste des athlètes retenus dans les groupes nationaux pour l’hiver...

Ski de fond

15:19. Ce mercredi, l’Italien Giuseppe Montello, 28 ans, a annoncé, via un message posté sur Instagram, mettre un terme à sa carrière de biathlète…...

Ski de fond

Nadine Faehndrich, Laurien van der Graaff, Dario Cologna et Jovian Hediger restent les têtes d'affiche de Swiss-Ski la prochaine saison.