François Bailly-Maître termine 15e d’une Patrouille des glaciers amputée

Francois_Bailly-Maitre.jpg

La Patrouille des Glaciers a dû être interrompue samedi matin en raison de conditions de neige dangereuses. Les équipes étaient déçues mais ont respecté une décision qui mise d’abord sur la sécurité. Les premières patrouilles parties de Zermatt étaient parvenues au Pas du Chat (2581 m d’altitude), entre le Col de Riedmatten et la Barma, après environ 35 km d’effort. En dépit de l’interruption de la course, un classement a quand même été établi. François Bailly-Maître termine 15e. Le Jurassien faisait partie du Team Radys 7, avec Olivier Grossrieder et Florian Golay. Il est arrivé à Arolla après 3h 40 minutes et 25 secondes. Il était 6h40. Les trois hommes étaient groupés.

Sans surprise, Kilian Jornet et son équipe occupent la première place. Ils étaient venus pour la victoire (sur cette vidéo, le phénomène mondial explique la raison pour laquelle il a participé pour la seconde fois à cette épreuve).


 

Les températures relativement élevées et le manque de regel ont engendré une mauvaise stabilité du manteau neigeuxAprès un contrôle de sécurité supplémentaire, la décision  d’interrompre la course à Arolla a été prise peu avant 4h30, samedi matin.

 En tout, 417 équipes étaient parties depuis  Zermatt et 229 patrouilles depuis Arolla.

Déjà, la course pour les patrouilles qui avaient pris le départ à 21 h, 22 h et 23 h de Zermatt avait dû être arrêtée. En effet, les conditions météo s’étaient dégradées entre le Col de Valpelline, Tête-Blanche et Col de Berto.

Photo : Facebook