France à Chaux-Neuve : Lamy Chappuis et Descombes-Sevoie s’imposent en patron

Jason Lamy Chappuis, au terme d’une course de fond empreinte de maîtrise, et Vincent Descombes-Sevoie solide au concours de saut sont de nouveau champions de France de combiné et de saut.

Capture-d-ecran-2013-03-30-a-18.20.13.png

Jason Lamy Chappuis fait flotter le drapeau franc-comtois sur ses terres de Chaux-Neuve.

 

Jason Lamy Chappuis a terminé sa saison nationale comme il a terminé sa saison de coupe du monde : par une victoire éclatante. Brillant au saut le matin en prenant la 3e place du concours de saut spécial (lire par ailleurs), le Bois d’Amonier a également pris la seconde place du concours comptant pour le championnat de France de combiné nordique sur “son” tremplin de Chaux-Neuve. Devancé seulement par Gautier Airiau, le 5e homme de l’équipe de France championne du monde, le triple champion du monde partait avec 27 sec d’avance sur son premier sérieux concurrent Maxime Laheurte et 40 sec sur François Braud. 

 

Dès son premier saut d’essai de la journée, Sébastien Lacroix perdait tout espoir de dérocher une médaille nationale en chutant. Légèrement blessé au genou, il mettait prématurément un terme à sa fabuleuse saison. Et pourtant, il aurait été un solide adversaire pour ses autres copains champions du monde. Mais le plus fort sur les skis dans une neige brassante et sur une piste ô combien difficile, c’était encore une fois le prodige Jason Lamy chappuis. Le Chamoniard Braud et le Vosgien Laheurte ont pourtant uni leurs efforts pour revenir sur Jez accompagné d’un Gautier Airiau blessé suite à une grosse chute dans le 2e tour… Mais rien n’y a fait. François Braud, sans doute un poil plus frais que Maxime, a pris la seconde place. Les athlètes confiaient d’ailleurs leur état de fatigue avancé après cette folle saison. Le mois de vacances semble être le bienvenu…

 

Chez les juniors, la performance du jour est signée Hugo Buffard. Parti avec le dossard 17 à près de 2 min de Théo Hannon, 4e du saut, le Jurassien est revenu dans le dernier des cinq tours sur son compatriote de Bois d’Amont, pourtant vice-champion du monde junior, pour s’emparer de la couronne nationale.

 

Saut : Vincent Descombes-Sevoie en toute logique”

 

Capture-d-ecran-2013-03-30-a-18.16.21.png

Le Chamoniard Vincent Descombes Sevoie a signé un concours de saut très propre.

 

Il est bien, lui aussi, le patron du saut spécial français. Vincent Descombes-Sevoie, auteur d’une de ses plus belles saisons en coupe du monde, a terminé de la plus belle des manières son hiver en décrochant un nouveau titre de champion de France de la discipline. Sa victoire aujourd’hui, dans un concours disputé sous la pluie fine et un peu de vent, n’a souffert d’aucune satisfaction. Premier des deux manches de saut, Descombes-Sevoie s’est imposé devant les cousins Lamy Chappuis, Ronan et Jason… Le combiné a dû s’incliner devant son cadet qui a magnifiquement retourné la tendance lors du second saut. Les deux premiers de ce concours sont clairement les deux athlètes qui feront le saut spécial demain.

 

Chez les filles où seulement quatre filles étaient au sommet du tremplin franc-comtois de 120 m, la surprise est venue de… Coline Mattel. La sociétaire des Contamines, auteur de deux podiums en coupe du monde et 4e des mondiaux de Val di Fiemme est tombée (comme beaucoup de sauteurs surpris par cette neige de printemps humide et collante dans l’aire de réception) lors de son 2e saut. Du coup, Léa Lamare, auteur d’un très bon deuxième saut, s’est emparé d’un beau titre de championne de France.