François Faivre raconte son Ultra Trail Mont Fuji (1re partie)

François Faivre a débuté son périple en Asie. Les lecteurs de Nordic Magazine pourront le suivre au fil des semaines.
Depuis quelques jours, le traileur du team Lafuma est au Japon. Au programme de celui qui est aussi l‘entraîneur ski de fond du Pôle France, l’Ultra Trail Mont Fuji et ses 168 km. Récit.

 

 

Prémanon-Tokyo

 

Vendredi 11 avril, c’est le grand jour ! Toute la petite famille se dirige vers le Pays du soleil levant…  L’embarquement est prévu à Genève pour un premier « petit avion » comme dit Élio, puis un grand départ pour Tokyo en Airbus A380 ! La classe ! Le vol se passe sans encombre, sur coussin d’air tellement c’est silencieux et sans mouvement ! Il y a juste que la nuit n’a duré que 3 h et qu’il est déjà 8 h du matin, le samedi… Une longue journée commence !

Nous devons rejoindre le quartier de Yoyogi-Koen tout près du célèbre Yoyogi-park et du quartier de Shibuya.

Un tour en Narita-Express puis un peu de Subway et nous voilà dans le Shibuya Bus direction chez Rioma et Minako ! Nous sommes directement plongés dans le vif du sujet. Une ville qui bouge, qui grouille, qui s’agite. C’est l’effervescence, et à peine débarqués de notre petit village jurassien, la gifle est brutale !

 

Nous en prenons plein les mirettes.

 

Malgré tout, à peine descendu, une vieille dame voit que nous cherchons notre chemin, elle attrape notre plan, la valise d’Élio… et nous conduit rapidement à l’appartement. En chemin, on rencontre le mari qui se joint à nous pour trouver la petite ruelle…

Une petite maison de quartier nous attend, avec Rioma et Mina en stand by pour nous accueillir. Une fois les présentations faites, nous filons faire une petite heure de sieste.

 

L’après-midi, nous nous rendons dans le parc voisin, avec nos hôtes pour une balade dans Yoyogi-park, et le temple Meiji Gingu qui borde le parc. Là encore, nous en prenons plein les mirettes ! Les Japonais se rassemblent dans le parc pour pique-niquer et même encore à 16 h ! Ils ont sorti les raquettes de badminton, les balles, les frisbees et prennent du bon temps sous les Sakura en fleur ! C’est la fête pour célébrer le début des vacances de printemps ! Après cette balade finalement instructive sur les coutumes japonaises, nous rentrons bien fatigués. Le repas Shoba nous plonge un peu plus dans l’univers asiatique même si les baguettes étaient de trop !

Le dimanche matin, je m’aventure en footing avec Rioma dans le parc histoire de me dégourdir les jambes. Puis nous partons pour Ueno, nous pensons trouver la fameuse allée de cerisiers en fleur et le Zoo de Tokyo avec ces pandas géants ! Nous ne sommes pas déçus, même si les pandas font les fainéants et dorment comme des gros pépères ! Sans parler des cerisiers déjà bien fleuris…

Nous nous essayons rapidement à la cuisine façon japonaise mais sans grand succès. Le diner tourne à une recette française à la sauce japonaise…

 

Il faut terminer son bol de riz jusqu’au dernier grain.

 

Le lundi, je pars de bonne heure tourner en rond dans le parc pour commencer une semaine plus volumineuse en entraînement. Nous décidons ensuite de faire les vrais touristes dans Tokyo ! Notre petit tour débute par le fameux carrefour géant de Shibuya. On a l’impression en ce lundi de travail que plusieurs milliers de personnes traversent les deux avenues en même temps ! Nous choisissons un petit restaurant typique en sous sol, le menu n’est pas aussi copieux qu’en France, mais la difficulté réside dans l’utilisation des baguettes. Il faut terminer son bol de riz jusqu’au dernier grain avec ces ustensiles plus appropriés à mon avis pour … allumer le feu !

François Faivre

L’après-midi, nous partons à la recherche de nos billets pour Kawaguchiko. Nous finissons dans le quartier de Tokyo station, près du parc qui borde la gare.

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.